Articles avec #cinema tag

Publié le 8 Août 2016

Ce film a été vu en version originale le jeudi 28 juillet à 21h40, dans la salle 1 du cinéma Cineplex à Kuta. Je n’ai pas compris une partie des dialogues à cause de l’accent, de la vitesse du débit de la langue et du fait que je regardais les sous-titres comme en France par habitude ; mais, ici ils sont en indonésiens !

 

4e opus des aventures de cet agent secret qui a déjà éliminé une trentaine de méchants mais qui a décidé de reprendre sa liberté. Il est toujours recherché plutôt mort que vif par la CIA dirigé par le directeur Dewey (Tommy Lee Jones avec un air toujours plus cadavérique).

 

Cette histoire va être l’occasion pour Jason Bourne d’un retour sur son passé où est impliqué son père. Pour cela, il va devoir voyager de la Grèce à l’Allemagne puis Londres pour revenir à son point de départ aidé par cela par un agent de la CIA qui semble comprendre ses motivations.

 

C’est un classique que de retourner au point d’origine pour relancer une franchise comme ce fut le cas avec les XMEN (Days of the future past). Paul Greengrass pour la 4e fois aux manettes des aventures de cet agent presque indestructible respecte le cahier des charges, il faut noter l’action, les poursuites, le scénario qui se tient. On se croirait dans un mélange de James Bond pour les pays visités déjà cités (on peut aussi y inclure l’Islande) et Mission Impossible pour la confrontation finale.

 

Ce qui est plutôt malin côté scénario c’est d’avoir pris la Grèce et les manifestations comme décors en faisant un parallèle avec la fin qui se passe à Las Vegas : les mêmes scènes de panique mais pour des raisons différentes. L’autre bonne idée c’est d’avoir inclus la problématique de l’Internet avec le personnage de Kaloor (je crois) informaticien à la tête de Deep Dream qui milite pour un Internet gratuit sans traçage. Il rencontrera le directeur de la CIA qui a une autre vue sur les données personnelles. Cela permet de faire le lien avec Heather Lee, informaticienne et seconde du directeur qui a fait ses études dans la même université que Kaloor. Le personnage féminin n’est pas sans rappeler celui dans le dernier Mission Impossible qui surpassait Tom Cruise. C’est presque le cas ici, car Heather est le personnage central le plus intéressant dans le film. Plus encore que le tueur interprété par un Vincent Cassel sorte de machine à tuer même les agents de son camp pour arriver à sa mission qui est d’éliminer Bourne.

 

Intéressant aussi l’utilisation des caméras de surveillance en Grèce. C’est impressionnant comme l’on peut être suivi ; même si la terrible actualité française du 14 juillet a été utile mais a posteriori pour suivre le terroriste. Enfin, la course finale avec un camion bélier est autant jouissive que régressive dans la succession de voitures défoncées.

 

Si les presque deux heures passent pour une fois sans ennui ou temps mort, il faut noter les réticences. Il semble obligé dans ce genre de films de voyager dans différents pays et l’on peut se demander comment une personne peut quitter l’Islande sans se faire remarquer ! On notera que l’agent Heather est vraiment forte pour arriver à déceler une blonde dans une image fortement pixellisée qui défile à allure rapide ; on peut se demander pourquoi la CIA n’applique pas le même procédé à Londres qui a le record de caméras par habitant. Par deux fois, Jason est laissé pour presque mort mais par deux fois, il va réussir à disparaître. Très fort et très résistant. Pour l’histoire, on a vite compris dans quel pays et avec qui se déroulerait la scène presque finale lorsque Jason regarde ses passeports. Le combat final est ce qui a valu au film l’interdiction  aux moins de 17 ans en Indonésie. A noter, le nom du père de Bourne qui est, heureux hasard, Webb. Jamais on ne verra l’acteur principal tuer quelqu’un excepté un « méchant ».

 

Matt Damon, acteur et producteur, continue la franchise en respectant le cahier des charges qui commence à en faire un personnage récurrent dans le cinéma. Pour les amateurs de films d’action, ils trouveront un film classique sans temps mort ; les afficionados de Jason Bourne verront une page qui se tourne mais une histoire mais qui devrait se poursuivre. Pour les autres, on peut leur conseiller de passer leur chemin dans un été encore plus morne côté qualité que ce film.

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 3 Janvier 2016

Pour l'acteur. Interprétation unanimement reconnue.

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 23 Décembre 2015

Rédigé par Kitano

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 22 Décembre 2015

Film canadien, deux épisodes de 26 minutes. Pour enfants et pour les plus grands.

Film canadien, deux épisodes de 26 minutes. Pour enfants et pour les plus grands.

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 16 Décembre 2015

BOX-OFFICE PARIS – PERIPHERIE 14H :

4ème démarrage de tous les temps pour

STAR WARS : LE REVEIL DE LA FORCE.

Premier film de tous les temps n'étant pas sorti un jour férié.

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 13 Décembre 2015

Rédigé par Kitano

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 4 Novembre 2015

Rédigé par Kitano

Publié dans #Cinéma

Repost 0