Le journaliste musical Gilles Verlant est mort

  • Les Inrocks
  • PoP

Le critique de rock belge Gilles Verlant est décédé dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 septembre, à l’âge de 56 ans.

Comment dit-on “décédé” en verlan ? Décédé ? Bref, le journaliste musical Gilles Verlant vient de nous quitter, victime d’une chute d’escalier. Ça ressemble à un mauvais gag, pour le coup pas drôle du tout.

La première fois que nous avons repéré le nom de ce volubile Belge, c’était pour sa biographie de David Bowie en 1981, la première écrite en français. Depuis, Verlant avait participé à toutes les aventures radiophoniquo-téléviso-rock’n’rolliennes (ouf) de France et de Wallonie, égayant de sa plume et de sa voix les émissions Rock report et Taratata (feu Antenne 2 et France 2), Rapido et NPA (Canal), L’Odyssée du rock (Oui FM) ou encore La Scandaleuse histoire du rock (Radio France).

Côté édition, il a signé de multiples biographies allant de Philippe Gildas à Françoise Hardy, un recueil sur la rock critique (Le Rock et la plume), sans oublier le hérault-héros de l’art mineur, son grand sujet majeur, Serge Gainsbourg, auquel Verlant a consacré pas moins de trois ouvrages ainsi que la maîtrise d’œuvre de l’intégrale en coffret cd. On n’imaginait pas que ce zébulon hyper-actif connaîtrait une fin si précoce et absurde. Le rock est en deuil, il vient de perdre l’un de ses grands enfants.

Le journaliste musical Gilles Verlant est mort
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog