Chronique cinéma : Blue jasmine

Publié le par Kitano

Le blog change et voici le retour du cinéma par de courtes chroniques car une critique me demande trop de temps et depuis des mois, j'écris beaucoup, beaucoup moins !

 

BLUE JASMINE

Le meilleur Woody Allen depuis 30 ans.

Un scénario soigné, souvent dual (deux soeurs, deux hommes, deu états), avec la belle Kate Blanchette qui donne corps à Jasmine (dont le vrai nom est Jeanette - dual) qui passe de la jet set à la presque la rue avec un mari investisseur véreux.

L'histoire fourmille d'un ratage ou presque d'une vie et lorsque l'on pense que la lumière apparaît, le tunnel n'est jamais loin.

Noir, c'est noir avec ce Woody qui revient dans son pays (l'image du prologue) et qui a avec l'âge (bientôt 80 ans) réussi un film presque parfait parsemé d'humour ... noir.

Un candidat sérieux pour le meilleur film étranger des auditeurs du Masque et la Plume.

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
J'ai aimé ce film mais "match point "est meilleur !! Oui ce blue Jasmine est bien fait avec un scénarion très mince .... C'est assez bien réalisé, lise en scene moyenne mais PLUS QUE TRES BIEN JOUÉ ! Sinon rien à voir mais presque, moi aussi j'ai une amie qui s'appelle en vrai "Denise" mais elle se fait appeler Dany ....
Répondre