C’est les soldes : -100% sur les téléchargements

  • Les Inrocks
  • PoP

- C’est les soldes, ça tombe bien : on vient juste de recevoir la dernière compilation du site indie music. C’est la quinzième du nom, elle est en deux parties tant il y en a et on y trouve des mecs qu’on aime bien : Alba Lua, Papooz, Bumpkin Island ou encore A Rainmaker vont vous accompagner dans les magasins où, c’est sûr, vous ne trouverez pas d’aussi belles pépites. C’est dans ce rayon que ça se passe.

- Le site A Découvrir Absolument fête aussi la gratuité avec le Volume 29 de ses compilations : on y trouve Frank Rabeyrolles, Sylvain Chauveau, Uniform Motion et plein d’autres choses tout aussi chouettes. Vous n’avez pas d’argent pour aller faire du shopping? Consolez-vous en cliquant ici.

- Tout neuf, tout chaud, le Fact Mix de Jon Hopkins est disponible sous ce lien. Mais ça ne vous empêchera pas de vous procurer prestement Immunity, le quatrième album solo de cet électronicien d’Anglais.

- Born Bad, vous connaissez ? C’est un label spécialisé dans les sons pas vraiment propres, à ne pas vraiment passer le dimanche, en repas de famille. Encore que ce remix de l’Italien Alex Rossi, par le Français Yan Wagner, sera assez classe et posé pour des week end passés à chiller, dans les magasins et où vous voudrez. Il faudra dans tous les cas passer par cette page de l’Internet.

- Ah, et sinon, tant qu’on y pense, et au cas où vous ne le saviez pas encore (ce qui serait grave, très grave), il y a la mixtape de Petit Fantôme à télécharger sur ce site étonnant et beau. Par contre attention, après ça, vous risquez d’oublier les soldes – et le reste.

- Bon et tant qu’on y est, on vous rappelle également qu’il serait bon de découvrir le Canadien Ango via son premier album Serpentine, téléchargeable gratuitement sous ce lien ; et aussi que celui des Portugais de Nice Weather For Ducks, Quack, est quant à lui disponible sous celui-ci. Coin-coin.

Et il n’y a pas si longtemps, quand ce n’était pas encore les soldes, on vous parlait déjà, aussi, de ces choses-là :

- La dernière compile en date du Guardian rassemble quarante morceaux issus du Music Alliance Pact, sorte d’organisation blogosphérique internationale qui prend soin de nos oreilles. Le résultat, c’est un véritable tour du monde de l’actu musicale. Quarante pays en quarante chansons en soldes ? C’est possible en cliquant ici.

- Hors d’Oeuvres nous met l’eau à la bouche avec, pour la fournée du jour, une mixtape de Chassol, une de Scratch Massive et une autre d’Indians. Celles-ci sont à retrouver, respectivement, ici, ici et ici.

- On n’est pas vendredi mais c’est désormais l’été : avec les Summer Fridays de Sound Bite, on va pouvoir faire les soldes le baladeur rempli de Disclosure, de Phoenix, de Pulp, de Kisses, de Tricky et même d’un remix de Daft Punk. On ne vous en veux pas de ne pas y croire, mais on vous conseille tout de même de cliquer là. Vous risquez d’être surpris.

- Les sélections mensuelles de Gorilla Vs Bear n’ont plus rien à prouver. Au lieu donc d’essayer de convaincre de télécharger celle du mois de mai, on va plutôt faire un petit tuto : cliquez sur ce lien, maintenez la touche “ctrl” en cliquant sur “GORILLA VS. BEAR MAY 2013 MIX”, cliquez sur “téléchargez le fichier lié”. Puis cliquez sur “play”. Et enfin : souriez.

- Pour Stereogum, c’est exactement le même discours, sauf qu’il suffit de cliquer sur ce lien. Ouais.

- Non moins foufou que les précédents, le site CMJ concocte également de coquettes compiles toutes pleines de nouveautés et de découvertes. Il vous propose en effet, dans un deal plutôt correct (un like sur Facebook où la mention d’une adresse mail), le nouveau single d’Austra, mais aussi du Young Fathers, du Hooded Fang, du GMRLN, et puis une belle pelletée de jolies choses équivalentes. Haut les cœurs, clics à foison : c’est ici que ça se passe.

- Beaucoup moins ghetto, beaucoup plus sucrées, les playlists de l’Espace B n’en restent pas moins de fascinantes petites choses à écouter en arpentant les rues de sa ville. Avec Wampire, The Dreams, Younolovebunny ou encore Casual Sex, il faudra néanmoins se trouver un petit coin d’herbe où s’allonger tranquillement. Dans le Airfield de Javelin, par exemple, on entend ce vers très détendu : “I don’t understand the work I do !”. Arrêtez tout, cliquez ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog