Selon l'AFP, un cliché de la première dame par Michel Comte mise en vente à l'Hôtel Drouot vendredi matin n'a pas trouvé d'acheteur.

Une photo de Carla Bruni posant nue en 1993 pour le photographe de mode Michel Comte, proposée aux enchères vendredi à Paris, n'a pas trouvé preneur, le prix de réserve n'ayant pas été atteint, a constaté un journaliste de l'AFP. Avec un prix de départ de 4 000 euros, la photo mise en vente à l'Hôtel Drouot par la maison Piasa pour le compte d'un collectionneur allemand, était estimée entre 6 000 et 9 000 euros. Sans enthousiasme ni pression, une enchère maximum de 5 800 euros (hors frais) a été atteinte en moins de 90 secondes.

Inférieure au prix de réserve (non public), l'enchère n'a pas été retenue. En avril 2008, une photographie identique avait été adjugée pour 91 000 dollars (frais compris) par Christie's à New York. Deux mois après le mariage du président français et de Carla Bruni, cette photographie avait suscité un intérêt exceptionnel de la part des médias et des collectionneurs, bien au-delà de la cote habituelle de l'oeuvre du photographe. Photographiée en noir et blanc, Carla Bruni apparaît nue, les mains jointes dissimulant son intimité, dans une pose qui semble faire référence au tableau Les Poseuses de Georges Seurat.

Retour à l'accueil