Ma lettre à Jérôme Garcin

  • Kitano

Bonjour Monsieur Jérôme Garcin

 

la semaine dernière, je me suis trompé, rajeunissant le décompte de présentation du Masque de mon "animateur préféré" à 20 ans :-(

 

Cela est l'occasion pour moi de me rattraper et de citer de mémoire, Pierre Bouteiller lorsqu'il prit les commandes du MASQUE en 1985 : "si je compte bien ce qui est arrivé à François-Régis, je deviendrai Ambassadeur en 2009 !".

Donc plus que 6 ans avant que le pouvoir qui sera en place ne vous offre une place dans un pays nordique !

 

Suite à l'émission cinéma, je suis bien entendu allé sur Facebook où j'ai trouvé le le groupe des amis DU MASQUE. De 1160, il est monté à 1235. Je commence à mettre des contributions (sous le pseudo Marmotte Marmotteland).

 

Pour THE SOCIAL NETWORK, je n'ai pas adhéré au profil 'nolife' du personnage 'nerd'. Le film peut être vu sous deux angles, celui de la mise en scène et celui du ressenti. Les deux étant opposés.

On peut résumer cette histoire à un psot ado délaissé qui veut réussir et qui y arrive.

David Fincher poursuit sa thématique du 'monstre'mais si son film est branché (scène du début), il n'est pas connecté du fait de ce personnage asocial peu égratigné sur son projet Facebook.

 

 

Quant au Woody Allen, c'est toujours la même chanson ou la même symphonie entre ceux qui aiment et ceux qui trouvent  que trop de Woody nuit au Allen.

J'ai surtout ressenti le sentiment cruel envers les personnages, aucun d'eux ne reçoit d'empathie du réalisateur. Deux scènes m'ont fait sourire - pour la comédie de l'année  pour Michel Ciment, c'est peu - celle du viagra (encore 3 minutes chérie) et celle sur le lit d'hôpital avec la découverte du sujet de l'histoire du manuscrit volé.

Comme pour sa/ses précédente(s) réalisation(s), Woody Allen lance une histoire (simple), des personnages (notamment des couples) et délie des fils qu'il abandonne n'arrivant pas à trouver une conclusion et allant au plus facile.

La dernière scène annonçant comme dans les iRON MAN, la prochaine destination - dans notre cas cela sera Paris.

 

Je vais de ce clic, annoncé le futur enregistrement du Masque de jeudi sur le groupe Facebook.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog