La vie rêvée de Princesse ANN

  • Kitano
Mercredi 29 novembre 2006

Il y a quelques mois, quelqu'un avait cliqué sur le fameux "contact" en bas de ce blog et m'avait écrit un très long et surement le plus beau mail que je n'avais jamais reçu. Ses mots m'avaient touchés et j'avais versé quelques, enfin beaucoup de larmes ( de ma part c'est pas très original, princesse Ann sponsorisée par Kleenex! ).

Ce mail provenait d'une réalisatrice qui était tombée sur moi parce qu'elle cherchait des renseignements sur la narcolepsie pour un prochain film. Elle avait vu ma peinture et avait besoin d'un dessin pour un film qu'elle devait tourner deux mois plus tard et par ce mail elle m'avait demandé de faire le dessin.

Je ne savais pas si j'allais réussir mais j'ai même pas réfléchis un seul instant. Je lui ai répondu oui sans hésiter. Ben oui, princesse Ann ne fonctionne qu'à l'instinct et surtout ne prend pas le temps de réfléchir, c'est comme ça qu'un jour ou elle avait eu vachement envie de manger une gauffre au chocolat, elle est sortie et moins d'une heure après, elle était propriétaire d'un appartement, mais du coup elle a oublié d'acheter sa gauffre au chocolat...

Bref, l'instinct est un truc qui fonctionne assez bien. La vie est trop courte pour se permettre de prendre le temps de tergiverser, je fais, je fais pas... Faut que ça aille vite, on a pas le temps et puis est ce qu'on a tant à perdre que ça si on fait le mauvais choix? Est ce qu'un mauvais choix n'apporte pas finalement des meilleures choses qu'un choix qui paraissait meilleur au début?


J'ai fais le dessin, j'ai refais le dessin, puis re re fais le dessin... Et quelques semaines et quelques crampes aux doigts plus tard je recevais le mail de la réalisatrice qui était satisfaite. Le tournage commencait quelques temps plus tard.

Mon travail terminé, je n'avais plus de contact avec la réalisatrice.

Et puis il  y a quelques jours, j'ai reçu l'invitation pour la projection du film. Malheureusement je ne peux pas y aller parce que ça tombe un jour ou je travaille, mais en recevant l'invitation je suis retombée tout de suite dans l'ambiance et dans l'état d'esprit de cette première rencontre avec la réalisatrice, même si cette rencontre n'a eu lieu que par mails. J'aurais aimé rencontrer cette personne et c'est pour ça que j'ai un peu les boules de ne pas pouvoir aller à la projection.


Je ne peux pas annuler le cours que je donne ce jour là parce que je dois toujours garder à l'esprit que je peux être malade dans les mois à venir et comme je ne veux pas dire à mon employeur que j'ai des problèmes de santé, je préfère m'absenter le moins possible.

Je viens à l'instant de relire le premier mail de la réalisatrice. Ces mots me touchent toujours autant et les larmes coulent toujours. Elle avait su me parler, me toucher. Je jette régulièrement un petit coup d'oeil sur internet afin de savoir ce qu'elle devient. Tout va bien pour elle. J'en suis contente. Ca me fait du bien de voir que certains arrivent au bout de leurs projets, de leurs rêves.


Je n'ai pas encore eu le temps de répondre à son dernier mail, c'est p'tet pas que j'ai manqué de temps, c'est p'tet que je sais que mon mail risque d'être le dernier avec elle et que je cherche à retarder un peu ce moment.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
K
<br /> je peux avancer l'idée que la collaboration s'est arrêtée là.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> pourquoi le dernier????<br /> <br /> <br />
Répondre
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog