288-kit-goncourt.1258022732.jpg

kit Goncourt

utiliser ce dessin

Le député maire UMP Eric Raoult, choqué par les propos antisarkozystes tenus en août dernier par Marie NDiaye, prix Goncourt 2009, a écrit une lettre à Frédéric Mitterrand en lui demandant un devoir de réserve pour les artistes.

La lecture de cette nouvelle m’avait presque amusé : nos “grands” hommes politiques nous ont malheureusement habitué à sortir sans honte n’importe quelle imbécilité. Je m’attendais donc à une levée de bouclier unanime (qui n’a pas manqué) et une probable correction du ministre de la culture. Mais ce matin, Frédéric Mitterrand, dont je doute  qu’il partage l’opinion d’Eric Raoult, a estimé courageusement que cette polémique “ne le regarde pas en tant que ministre”.

J’en déduis que la liberté d’expression n’a sans doute rien à voir avec la culture.

À LIRE sur LeMonde.fr : Frédéric Mitterrand ne souhaite pas “arbitrer” la polémique Raoult-NDiaye

Retour à l'accueil