Ces stars rattrapées par le fisc

  • Kitano

Richard CoccianteAprès le temps des cathédrales, il est venu le temps de payer ses impôts. L’auteur de la comédie musicale «Notre-Dame de Paris» a semble-t-il un peu trop tardé. En novembre 2007, la Cour de cassation a rejeté le pourvoi formé par le chanteur et sa femme, rendant définitive leur condamnation, pour fraude fiscale, à trois ans de prison avec sursis, 37.500 euros et privation pour cinq ans de leurs droits civiques, civils et familiaux. Résidents monégasques, ils avaient déclaré aux impôts 9.300 euros de revenus pour 2000 alors que l’administration fiscale les a estimés à plus de 6 millions. AFP PHOTO / TIZIANA FABI

 

Richard Cocciante

Après le temps des cathédrales, il est venu le temps de payer ses impôts. L’auteur de la comédie musicale «Notre-Dame de Paris» a semble-t-il un peu trop tardé. En novembre 2007, la Cour de cassation a rejeté le pourvoi formé par le chanteur et sa femme, rendant définitive leur condamnation, pour fraude fiscale, à trois ans de prison avec sursis, 37.500 euros et privation pour cinq ans de leurs droits civiques, civils et familiaux. Résidents monégasques, ils avaient déclaré aux impôts 9.300 euros de revenus pour 2000 alors que l’administration fiscale les a estimés à plus de 6 millions.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
K
<br /> ça c'est vraiment Toi ;-)<br />
Répondre
T
<br /> en plus il est "Richard" ...<br />
Répondre
K
<br /> Bravo, bravo on dirait du Teache A ;-)<br />
Répondre
P
<br /> il a pu d'excuse maintenant il est tout a fait "cocciante" qu'il doit des sous! elle etait facile je sais mais j'ai pas pu me retenir! :p<br />
Répondre
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog