La vérité sur le gavage des oies : Teache A, il faut y répondre !

Publié le 26 Novembre 2015

Première parution 21/12/2006

Pour comparer la souffrance subie par les canards et les oies - les victimes pour obtenir le foie gras -, imaginons qu'un être dix fois plus grand que nous, nous capture, nous enfonce un long tube d'entonnoir dans la gorge et nous gave de 8 kg de spaghetti par jour.

Imaginons-nous le corps déformé, agonisant, après ce supplice qui a duré de 2 à 4 semaines, notre foie devenu énorme, de 5 à 10 fois plus gros que la normale.

Le foie gras est un organe hypertrophié, malade (stéatose hépatique).

Pour obtenir le foie gras, le gavage des oies et des canards consiste à les saisir par le cou, à leur ouvrir de force le bec, à enfoncer dans leur gosier un tube d'environ 20 à 40 centimètres et à leur faire avaler une grosse quantité de céréales : c'est le « supplice de l'entonnoir », répété 2 ou 3 fois par jour et qui dure de 15 à 30 jours. Au cours de cette abominable torture, on ôte aux oiseaux toute possibilité de se délivrer, de se dégager de ce tube qui leur obstrue la gorge en les immobilisant avec la main ou avec un ressort passé derrière leur tête. Après le gavage, oies et canards sont atteints de tremblements.

La publicité montrant les oies et les canards en liberté dans un pré trompe le public. En réalité, pendant la période du gavage, les oies et les canards, terrorisés à l'approche du gaveur, sont enfermés dans de petits réduits ou dans des cages individuelles - sortes de carcans d'où les volailles ne peuvent plus jamais sortir.

Suite à toutes ces cruautés, des oies et des canards ont le jabot qui éclate, d'autres meurent d'infection, de blessures, d'étouffement, de congestion, de maladie cardiaque ou de cirrhose.

Après des jours et des nuits de souffrances, le volume de leur foie étant devenu de 5 à 10 fois plus gros que la normale, les oies et les canards restant en vie, impotents, transpirant abondamment, laissant échapper par leur bec une sorte de râle, sont abattus moribonds.

La Société Nationale pour la Défense des Animaux vous demande :

Ne mangez pas de foie gras, c'est un mets malsain, honteux et superflu. Ce n'est pas un aliment de fête, mais l'organe d'un animal sciemment rendu malade. La viande de ces volailles martyrisées est vendue sous forme de magrets, de confits, de rillettes et autre pâtés.

Des oies et des canards subissent le « supplice de l'entonnoir » tandis que partout dans le monde des êtres humains souffrent de la faim.

Le gavage d'une oie exige environ 20 kg de céréales, 12 kg pour un canard.

En France, des millions de canards et d'oies sont gavés annuellement. La quantité de céréales utilisée est estimée à 236.520 tonnes ou 236.520.000 kg.

La torture infligée aux oies et aux canards contribue ainsi à affamer les enfants qui meurent de faim dans le monde.

En considérant qu'un être humain reçoive 250 grammes de céréales par jour, ce sont chaque année plus de 2.500.000 personnes qui pourraient être nourries convenablement, avec seulement la production française, sans compter celle des autres pays, notamment Bulgarie, Hongrie, Israël, etc.

Les tortures infligées aux animaux et l'aggravation de la faim dans le monde sont des raisons impératives pour que la Société Nationale pour la Défense des Animaux (SNDA) demande l'interdiction de la production de foie gras.

Désormais les animaux sont reconnus en leur qualité d'êtres sensibles qui souffrent comme l'homme et qui, pas plus que ce dernier, n'ont le choix de leur forme à leur naissance.

Consciente du jugement que porteront les générations futures, notre époque se doit de condamner fermement les pratiques infligeant sciemment des souffrances aux animaux et, dans le cas du gavage des volailles, qui contribuent à affamer des enfants.

Une reconversion d'activité pour les individus effectuant le gavage doit donc être engagée par dignité humaine.

En Espagne, on pratique le gavage libre : on donne aux oies et canards, des produits les rendant gourmands. Ils en mangent de grandes quantités, mais à leur rythme, sans subir un gavage forcé. Cette pratique est souhaitable selon les éleveurs. Signons cette pétition http://www.mesopinions.com/petition/animaux/arret-gavage-oies-canards-source-grandes/16935 pour l'arrêt du gavage forcé !
Lore 23/11/2015

Et maintenant je reprends mes comm et je vous livre cet extrait ....
C'est du Téache A qui parle de La Liberté ...
"Quand il n’y aura plus de FOIE GRAS et plus de Corrida dans notre pays vous pleurerez, car il y aura des pans entiers de votre liberté qui se seront effondrés".

25 novembre 2015

Teache A

Rédigé par Kitano

Publié dans #Teache A

Repost 0
Commenter cet article

Pinku 03/12/2015 04:03

Non de non, on y a droit tous les ans!!!
Alors a chacun de se faire son idee mais alors arretons avec cette fichue histoire de personnes qui meurent de faim qu'on nous sert a toutes les sauces a chaque fois qu'on parle de bouffe!
Je ne vois pas en quoi arreter de gaver des oies fera manger plus les gens qui meurent de faim pas plus que de finir absolument son assiette parce que ya des gens qui meurent de faim ou taxer mes commerces qui jetent les perimés parce que ya des gens qui meurent de faim!!!.
Elle me soule cette excuse!!
Bonne journee!!!

Téache A 25/11/2015 18:07

Et maintenant je reprends mes comm et je vous livre cet extrait ....C'est du Téache A qui parle de La Liberté ... "Quand il n’y aura plus de FOIE GRAS et plus de Corrida dans notre pays vous pleurerez, car il y aura des pans entiers de votre liberté qui se seront effondrés".

Flore 23/11/2015 17:37

En Espagne, on pratique le gavage libre : on donne aux oies et canards, des produits les rendant gourmands. Ils en mangent de grandes quantités, mais à leur rythme, sans subir un gavage forcé. Cette pratique est souhaitable selon les éleveurs. Signons cette pétition http://www.mesopinions.com/petition/animaux/arret-gavage-oies-canards-source-grandes/16935 pour l'arrêt du gavage forcé !

Téache A 25/10/2012 22:26


bien ! de toutes façon tous ces oiseaux migrateurs se gavent naturellement et leur foie devient gras pour "assurer" pendant la péride de migration


Il a parfaitement raison notre ami, faut pas se tromper de combat .... Pendant ce temps l'industrie agro-alimentaire vous rend obèses (vos enfants surtout) et vous empoisonne ...

Kitano 25/10/2012 17:03


meric de commentaire qui est en Une dès aujourd'hui ;-)

LESCURE CHRISTELLE 25/10/2012 16:21


Bonjour,


Il est malheureux de tout mélanger, de se comparer à des animaux qui n'ont pas les mêmes structures physiologiques que nous. Restons scientifiques et arrêtons de nous rendre idiots en comparant
ce qui n'est pas comparable et en mélangeant politique, économie et bien être animal. Les questions devraient être:


- êtes-vous végétariens? Si oui, vous mangez donc des oeufs et du poisson? Achetez-vous toujours vos oeufs dans une ferme où les poules sont en totale liberté ou en supermarché? Allez-vous pêcher
votre poisson dans la rivière ou l'achetez-vous en hypermarché ou en poissonerie venant d'un élevage?


- êtes-vous végétaliens? Si oui, alors peut-être vous pourrez vous déclarer contre le gavage.


Cependant vous n'êtes pas seuls sur terre, d'autres personnes vivent, boivent et mangent et apprécient donc le foie gras. Seriez-vous donc aussi sectaires, intransigeants, refusant absolument que
des gens puissent consommer et vivre du foie gras? Parce que oui, beaucoup de gens en vivent et font vivre leur famille. Seriez-vous en train de leur demander de se recycler, de démissionner, de
changer de métier? Vous tirez à boulet rouge contre la filière des palmipèdes à foie gras mais que faut-il dire des poules pondeuses élevées en batterie? Des vaux élevés de la même manière et
tuer en abattoirs et dans quelles conditions? Vous pouvez donc tout remettre en cause et arrêter dès aujourd'hui de manger! Ou bien vous mettre à quatre patte et faire comme les vaches, brouter
de l'herbe.


De plus, vous dites que le foie gras est un organe malade! Faux!! Dans la nature, l'oie et le canard sont des animaux qui se gavent déjà tous seuls. Ils sont faits pour cela car à la base ce sont
des oiseaux migrateurs. La seule différence avec les oies et les canards que l'on gave c'est qu'on leur a supprimé la migration. Si une grosse partie des canards et des oies étaient malades,
blessés ou même morts avant l'abattoir comment voudriez vous que les éleveurs gagnent leur vie, comment feraient-ils pour vendre leur production? Où serait leur intérêt? Pouvez-vous me répondre?


Je suis pour plus de tolérance envers les animaux bien sur, envers les humains également et vous ne faites pas preuve de tolérance en voulant tuer une filière économique entière! Qui, de plus,
fait chaque année davantage d'efforts pour que le gavage se déroule dans les meilleures conditions possibles. En effet, pour avoir visité des établissements de gaveurs, je peux dire que j'ai vu
les canards et les oies sortir la tête des cages à l'heure du gavage, les animaux ne sont pas maltraités ni massacrés comme vous le dites. Je vous conseille donc de venir en Dordogne, rendre
visite à des petits éleveurs gaveurs périgordins voir comment ils procèdent et alors je suis certaine que vous changerez de vision.


Arrêtez de prendre les gens pour des idiots! Que chacun se fasse une idée claire et précise de la situation en venant directement voir les professionnels de la filière, en visitant élevages et
fabriques artisanales et non en regardant des sites internet ou des blogs! C'est du simple bourrage de crâne et complètement stupide! Gardons l'esprit ouvert! Arrêtons de nous enfermer dans des
clichés ridicules!!! Merci


 


 

Kitano 21/12/2006 22:16

Quoi ... le Mak ... tu veux maintenant manger du gateau polonais ....

Makinitosh 21/12/2006 22:13

ah bon je savais pas que les polonais fumaient du shit a nowel........

Kitano 21/12/2006 22:03

ah ah ...... vivement 2007 !

Téache A 21/12/2006 21:15

Oui tu as raison, on se garde la corrida pour l'an prochain !

Kitano 21/12/2006 20:56

Respect pour Teache A avec ce texte ... mais tu en rajoutes sur la provoc' avec la corrida ..... trop fort ce Teache A !

Téache A 21/12/2006 20:45

C’est carrément contre productif, d’opposer ou d’échanger le gavage des canards et la famine des enfants ! A ce moment là il faut supprimer ou mieux encore, TAXER ! la nourriture des animaux domestiques, et les crottes sur les trottoirs,  mais c’est hors sujet, ça n’a rien à voir dans ce débat. Il faut comprendre que c’est un très vieux produit, issue d’une très vieille tradition, d’une culture plus qu’ancestrale. Sachez que l’humanité et les civilisations existaient avant la blogosphère, le portable, et vos écrans plats. Et surtout acceptez qu’il faudra du temps pour parvenir au monde dont vous rêvez, sans y croire vraiment, sinon vous vous donneriez les moyens. Nous sommes tous préoccupés par nos retraites car nous espérons vivre vieux, et en bonne santé, alors que l’autre partie de la planète se lève le matin et espère survivre un jour de plus. Pour en revenir au gavage qui vous attendri tant, sachez d’abord que c’est environ 100 000 emplois (la chasse c’est 23000). Ensuite tout ces gens ne sont pas des tortionnaires, et ils aiment leurs animaux, mais ils ont fait de l’élevage leur métier, ils ont parfois grandi dans ce milieu, alors pour les reconvertir, il faudra du temps et en plus ce sont des gens qui travaillent beaucoup, et il est préférable, de ne pas trop emmerder les gens qui travaillent sans réclamer votre assistance. Les méthodes de gavage ont bien changé, les éleveurs connaissent bien toute la différence entre le gavage « manuel » et le « gavage à la machine », sachez qu’ils n’ont aucun intérêt à voir périr leurs bêtes pendant la période de gavage, sinon ils sont sanctionnés sur leurs résultats économiques. Pour peu que vous soyez curieux vous vous rendrez vite compte qu’il y a un vrai savoir-faire, si la Pologne (entre autre) a arrêté c’est qu’il est préférable pour eux de fabriquer des « Solex » ou des « Skoda », pas du foie gras, ils ne savent pas faire. Pour la petite histoire, ces mêmes Polonais continu à cultiver (hypocritement) le pavot pour leur gâteau de Noël…STOPGAVAGE, c’est un combat d’arrière garde, qui défend on ne sait quels intérêts, sous couvert de bons et beaux sentiments, ils vous endorment et enrôlent tous ces enfants gâtés et repus qui n’ont jamais eu à connaître ce que signifie élever un animal pour en vivre. Pour ces sociétaires s’occuper d’un animal s’est au mieux lui donner son « ron ron » et lui changer sa litière ! Alors qu’il s’agit de bien autres choses. Interdire le gavage, l’élevage, implique une autre société, et celle que propose les « stoptout »  j’en veux pas, c’est la société du bien et du mal, sans nuance, intransigeante et injuste. Quand il n’y aura plus de FOIE GRAS et plus de Corrida dans notre pays vous pleurerez, car il y aura des pans entiers de votre liberté qui se seront effondrés.