Procréation assistée, jusqu'à quel âge

  • Kitano
  • PoP
Jusqu'à quel âge un couple stérile peut-il recourir à l'assistance médicale à la procréation (AMP) ? "La possibilité de réaliser une AMP doit être discutée en équipe multidisciplinaire lorsque l'âge de la femme est supérieur à 42 ans révolu ou lorsque l'âge de l'homme est supérieur à 59 ans révolu", a annoncé, mercredi 11 octobre, Carine Camby, directrice de l'Agence de biomédecine lors de la journée de bioéthique organisée par la Mutuelle générale de l'éducation nationale (MGEN).

C'est la première fois que l'âge de l'homme est évoqué dans le traitement médical des couples ayant des difficultés de procréation. Selon les termes de la loi de bioéthique d'août 2004, l'AMP est destinée aux couples infertiles "en âge de procréer". Depuis quelques années - parce que les femmes font des enfants de plus en plus tard -, l'âge moyen de celles qui sollicitent une AMP est de plus en plus élevé. Dans les faits, bon nombre de médecins spécialistes déconseillent déjà aux femmes de plus de 42 ans d'avoir recours à l'AMP, les chances de mener à terme une grossesse étant inférieures à 5 %.

D'ailleurs, l'assurance-maladie ne rembourse pas les traitements de la stérilité au-delà du 43e anniversaire de la femme. L'âge de l'homme, quant à lui, peut aussi avoir une incidence - même si elle n'est pas très élevée - sur le risque de fausse couche ou d'anomalies génétiques pour le bébé.

Ce sont moins ces aspects médicaux que les conditions socio-éducatives qu'un homme âgé peut offrir à un enfant qui doivent être discutées. "Il ne s'agit pas d'interdire formellement le recours à l'AMP en fonction de l'âge du couple mais d'attirer l'attention sur la nécessité de prendre en compte ce paramètre dans les décisions d'AMP", insiste Carine Camby.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog