dvd THE SENTINEL

  • Kitano
  • PoP

Un des membres responsables de la sécurité du président des Etats-Unis se voit impliquer dans une machination qui le fait passer pour un assassin potentiel du président. Il est vrai qu’il doit déjouer un piège qui a débuté avec des photos compromettantes entre lui et la first lady.

Le nom de Michael Douglas apparaît deux fois au générique : une fois en tant qu’acteur et l’autre en tant que producteur ; le second entraînant le premier. On comprend alors que l’histoire va tourner autour de ce superflic qui doit prouver son innocence tout en voulant sauver le président tandis qu’il aime sa femme.

Le scénario lorgne vers LE FUGITIF et THE GAME (dont Michael Douglas était l’un des acteurs), pour le reste c’est du convenu : rivalité entre les deux policiers, l’ancienne élève reconnaissante, un sens de l’intelligence et bien entendu un happy end. Toutes ressemblances avec d’autres films ne seraient pas pure coïncidence.

Le seul point à sauver, c’est l’aspect documentaire de la protection du président lors de ses déplacements ainsi que ceux de sa femme lorsqu’elle va prendre le thé en ville. Ce qui marque, c’est aussi le visage marqué de Michael Douglas qui rappelle le bas du visage de Johnny Hallyday. En arriver là, c’est dire l’intérêt du film.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog