BONUS

  • Kitano
  • Voyages

139 minutes théoriques, c’est le temps que j’avais entre l’atterrissage et le tgv.

Bangkok. Dernier petit déjeuner  classique ensuite dernier mango juice chez l’impassible homme des bois. La moitie du cachet a fait son effet plus qu’il ne le fera dans l’avion. La prochaine fois, je double la dose.

Je quitte l’hôtel à 11h50, en laissant une poubelle pleine ; Le sac ne pèsera que 18 kg ; J’aurais pu faire encore des achats mais, j’en ai assez. Midi, Internet pendant deux heures, en sortant je vois le bus pour l’airport, je le prends. Il y a de la circulation. Arrivée une heure plus tard. J’enchaîne avec l’enregistrement des bagages. 18h, le temps se couvre, cela retarde le décollage mais pas de souci pour le transfert.

Dans l’avion, je laisse ma place près de la fenêtre pour qu’un couple puisse être ensemble. J’y gagne Marcel, la cinquantaine qui voyage depuis des décennies en Asie. On discute jusqu'à que le film THE SENTINEL commence. Arrivée à 21h40 à Barheim, une partie du retard est comblée maintenant c’est l’attente jusqu’à 1h20. Le decalage horaire commence a se faire ressentir : lorsqu’il est 23h à Barheim pour moi, il est 2h.

On décolle avec dix minutes de retard, on ne le rattrapera pas. Je prends la moitie du cachet mais cela me laisse l’énergie pour attendre le repas. Dans le A330 (avion moyen), il passe dans le petit écran du siège Mission impossible et Over the edge (film d’animation) mais je n’ai pas voulu prendre les écouteurs.

A côté de moi, il y a de jeunes indonésiens, une équipe qui doit venir faire un tournoi. Trop fatigue pour engager la conversation.

7h24 arrivée à Roissy. J’ai mon sac à dos à 8h02. Navette (en prenant l’ascenseur porte 20, niveau départ), RER pour 12 stations. Heureusement, on ne s’arrête pas à toutes car sinon je manque mon train. Arrivée à Châtelet, je prends le train sur le même quai, tout s’enchaîne parfaitement. J’arrive à la gare de Lyon à 9h10. Le tgv part exactement à 9h24. Dernières photos avec la Marmotte.

11h40, ma fidèle amie Jenna est là. Elle m’annonce qu’elle va suivre son mari pendant 4 semaines en Nouvelle-Calédonie, c’est injuste ! Une liste de tâches m’attend, d’autant plus que ma voiture ne démarrera pas, la chaudière ne se mettra pas en marche, ….

Je suis en France, retour à la réalité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
K
14 minutes ! Après 14 heures d'avion .... Mais, je m'en suis douté !
Répondre
A
je voulais venir te voir quand même. Même si tu trouvais ça trop court. Là on était pas d'accord, moi je préfère peu que pas du tout... Mais les inondations chez moi m'ont un peu fait barage et j'ai pas eu le courage de venir.
Répondre
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog