Thailande 2006 : Last day in Thailand

  • Kitano
  • Voyages

Voila, c'est fini ou presque. Dernier jour plein dans cette capitale et les rues environnantes Kao San road.

J'ai vu la police a l'oeuvre pour chasser les marchands ambulants dans Kao San mais aussi dans les rues environnantes. Ils nettoyent au fur et a mesure des jours les rues pour en donner un cote toujours plus occidental. Il faut dire que les loyers sont si chers que ceux qui ne payent pas de patente peuvent creer des aigreurs. Il faudra encore quelques semaines voire quelques mois et ceux qui vivaient en vendant leur pad thai (15 baths), les bouteilles d'eau a 5 bath devront trouver une autre aire de vente ou se recycler tandis que la rue des voyageurs montera en gamme.

Je me suis fait un copain et pour une fois, il est humain ! Il travaille dans un bar mais vend aussi des tshirts - sans risque donc de se faire confisquer son materiel. Je lui ai d'abord achete des tshirts pour offrir, on a discute sur les prix, il m'a explique qu'en fait il ne se faisait pas beaucoup de marges, il etait sincere. Meme s'il ne m'avait pas dit qu'il s'etait separe d'avec son copain, j'avais compris que c'etait une personne 'sensible'. Il m'a donc vu passe plusieurs fois en ce dernier jour pour differents acahts et a chaque fois, c'etait un signe de la main en me demandant ou j'allais et ce que j'allais faire. Je suis retourne le voir une derniere fois pour m'acheter deux tshirt (un rouge et un jaune) l'un avec une tete de chat dessine, l'autre toujours dessine avec un homme devant un grand arbre qui dit 'hug me'. Je ne sais encore la signification de ce verbe ! J'ai donne au vendeur des echantillons de parfums que j'avais encore.

J'ai eu droit a 'bon retour'. Ce ne fut pas le cas avec ma vendeuse de poisson chez laquelle j'ai pris un calamar. D'habitude, il est mange a plusieurs mais comme c'est mon seul repas, j'ai tout fini comme a mon habitude. La cantiniere etait debordee avec ses gamelles de moules, crevettes, coquillages, poissons sur le gril, clients. Debordee mais toujours autant energique. J'aurais pu imaginer sa reaction au sujet de mon depart mais ne pas pouvoir discuter est vraiment handicapant. Idem pour l'homme des bois', celui qui vend des juice d'un demi-litre (mais avec beaucoup de glacons). Fidele a lui-meme, il lisait son journal thailandais.

J'ai teste la moitie d'un nouveau cachet pour dormir. J'ai bien fait. Prevu pour dormir 5 heures, cela fait effet pendant 9. D'habitude je dors pour le vol retour, apres minuit ; mais si je peux dormir plus, cela sera bienvenue. Mon sac est rempli 19kg sur les 20 possibles. Je rentre avec un pantalon noir LEE, un tshirt rouge, rase, esperant ne pas me faire controler par la douane pour avoir mon tgv car le programme va se jouer a la minute pres.

Detail des demain.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog