Festival des Vieilles Charrues

  • Kitano

La sensation de l'été français, c'est la venue, le 16 juillet à Carhaix (Finistère), du chanteur américain Bruce Springsteen, le " Boss ", rare et cher, et ayant la réputation de fuir les festivals en général. Carhaix est une petite ville du Centre Bretagne qui organise un rassemblement singulier dont le nom, sans logique par rapport à son propos, a d'abord fait ricaner les urbains : les Vieilles Charrues. L'expansion du festival, passé de 500 fêtards en 1992 à près de 200 000 spectateurs aujourd'hui, a été spectaculaire et a reposé sur un slogan répété par son fondateur et ancien président (aujourd'hui président d'honneur), Christian Troadec, élu maire (gauche alternative) de Carhaix depuis 2001 et conseiller régional depuis 2004 : " Vivre, décider et travailler au pays. "

Festival des Vieilles Charrues, du 16 au 19 juillet à Carhaix (Finistère). 32 € la journée, 75 € le forfait 3 jours. www.vieillescharrues.asso.fr

Les Nuits secrètes, du 7 au 9 août à Aulnoye-Aymeries (Nord). www.lesnuitssecretes.com



Les Vieilles Charrues s'offrent Springsteen, prouvant qu'en matière de festival aussi, le militantisme paie. A chacun sa recette. Ainsi les Nuits secrètes, captivant 50 000 personnes dans les rues d'Aulnoye-Aymeries (Nord), une ville de 9 000 habitants, a cherché une démarche originale pour réussir son ancrage loin des transhumances habituelles de l'été. A 15 km de Maubeuge, en Avesnois, la cité ouvrière a été au cœur de la crise sidérurgique des années 1980, une chape de plomb que la municipalité communiste voulait casser auprès des jeunes en particulier. Pour retrouver ses valeurs par la culture, Aulnoye-Aymeries propose des têtes d'affiche gratuites – telle Marianne Faithfull, figure mythique de la pop anglo-saxonne – sur la grande scène devant 12 000 personnes. Mais la face cachée est payante : ce sont les découvertes, facturées entre 6 et 9 euros, avec l'idée culottée de ne pas connaître le contenu du programme, de parier sur un parcours secret, pour des concerts partagés par 100 personnes au maximum. Un plateau sur mesure, dans des lieux peu communs de la ville.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog