Alerte au volcan en Alaska

  • Kitano
  • Planète
Le Mont Redoubt, lors d'une précédente éruption en 1990
Le Mont Redoubt, lors d'une précédente éruption en 1990/R. Clukas/Alaska Volcano Observatory

ERUPTION Situé à moins de 150 km de la grande ville d'Anchorage, le Mont Redoubt est surveillé comme du lait sur le feu...

Attention au réveil! Une alerte a été lancée en Alaska en raison de signes avant-coureurs de l'éruption d'un volcan situé non loin de la grande ville d'Anchorage, ont indiqué vendredi les autorités.
 

Le volcan Redoubt, une montagne culminant à 3.108 m dans une zone peu peuplée à 150 km au sud-ouest de la ville de 280.000 habitants, a montré une activité sismique supérieure à la normale ces cinq derniers jours.


Après avoir noté une nette augmentation de la fréquence des séismes vendredi matin, l'observatoire des volcans de l'Alaska (AVO) a indiqué après le lever du jour que «les prises de vue effectuées par des caméras de surveillance et les rapports des pilotes (d'avions de surveillance) montrent que le volcan n'est pas encore entré en éruption».


Les équipes de l'AVO «surveillent le volcan 24 heures sur 24», selon la même source.


Le volcan est placé en alerte «orange» en raison du danger qu'une éruption pourrait faire courir aux avions suvolant la zone. Un Boeing 747 avait vu ses quatre moteurs étouffés en 1989 en traversant le nuage de cendres d'une précédente éruption du Redoubt. Le pilote avait réussi à rallumer les moteurs et à sauver ses 231 passagers.


Une éruption du volcan pourrait projeter des cendres à des kilomètres d'altitude et des centaines de kilomètres de distance, mais la direction que prendrait cette nuée, et la menace encourue par Anchorage, dépend du vent. En 1989, l'éruption du Redoubt, l'un des 44 volcans actifs recensés dans «le cercle de feu» en Alaska, avait duré cinq mois.

Avec agence
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog