Toujurs moins d'espèces animales

  • Kitano
  • Planète
L'ours polaire et l'hippopotame font leur entrée dans la longue liste rouge des espèces menacées de disparition par l'intervention humaine, selon l'Union mondiale pour la nature (IUCN). Plus importante organisation de conservation animale, l'IUCN a recensé depuis 1948 16 000 espèces animales et végétales menacées d'extinction.

La liste publiée mardi comporte 530 espèces de plus que la précédente, parue deux ans auparavant. C'est en Chine, au Brésil, en Australie et au Mexique que le nombre d'espèces menacées est le plus important, estime l'IUCN, qui rassemble 81 gouvernements, plus de 850 organisations non gouvernementales et quelque 10 000 scientifiques dans le monde entier.

L'Union appelle la communauté internationale à assurer une meilleure protection de la biodiversité en réduisant l'émission de gaz à effet de serre et en contrôlant strictement la pêche et la chasse. Sans diminution de la production de gaz à effet de serre, la population des ours polaires, classée dans les espèces "vulnérables", aura reculé de 30 % dans quarante-cinq ans par la destruction progressive de leur habitat naturel, la banquise.

Parmi les espèces "en danger" figure l'hippopotame, victime d'"un déclin catastrophique en République démocratique du Congo", où 95 % de la population a été détruite par la chasse depuis 1994, estime l'IUCN. Mais aussi, la gazelle dama du Sahara "gravement menacée", toujours en raison de la chasse.

Les océans ne sont pas épargnés, selon les chiffres de l'IUCN. Au total, 20 % des espèces de requins et de raies figurent dans la liste. En cause notamment, les filets de pêche installés de plus en plus loin des côtes et immergés de plus en plus profond. Dans les cieux, l'aigle pygargue à queue blanche est aussi en péril. Achim Steiner, directeur général de l'Union, a tenu à rappeler que "nous ne devons pas être passifs face à la tragédie en cours de la disparition de la biodiversité et de l'extinction des espèces".

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog