Internet, dvd et piratage

  • Kitano
  • Planète
Depuis le début de la semaine, les grands studios d'Hollywood proposent aux internautes américains d'acheter des films en téléchargement dès leur sortie en DVD, espérant ainsi convertir les pirates en clients légaux. Le Secret de Brokeback Mountain, doit être, mardi 4 avril, le premier film proposé sur Movielink parallèlement à sa sortie en DVD.

 

Movielink est un site fondé en 2002 par Paramount, Universal, Sony, Metro-Goldwyn-Mayer (MGM), Warner Bros et 20th Century Fox. Il  propose plus de 200 films. D'autres films comme le King Kong de Peter Jackson, Good Night, and Good Luck de George Clooney ou la biographie de Johnny Cash Walk the Line suivront d'ici peu Le Secret de Brokeback Mountain.

Depuis le 3 avril, les clients de Movielink peuvent créer leur bibliothèque de films numériques, visibles sur trois ordinateurs. Ils ont aussi la possibilité de télécharger des films en location pour 24 heures. Le site Internet de Movielink propose deux espaces, l'un pour la location et l'autre pour un achat permettant un accès illimité à une œuvre pour une somme fixée entre 20 dollars et 30 dollars pour une nouveauté et à 10 et 16 dollars pour un film au catalogue. Le film peut être téléchargé un nombre limité de fois sur un disque dur ou gravé sur un support comme un DVD ou un CD vierge.

Hollywood tente de faire diminuer le piratage des films par internet. Selon l'association du cinéma américain (MPAA), qui défend les intérêts des grands studios de Hollywood, le piratage a coûté quelque 3,5 milliards de dollars au secteur du cinéma en 2004 et environ 5,4 milliards en 2005.

Un spécialiste du secteur, Jay Cooper du cabinet Greenberg Traurig, affirme que la possibilité de se procurer des DVD et des téléchargements constitue moins un antidote au piratage qu'une nouvelle source de revenus pour les studios d'Hollywood, alors que les recettes en salles ont baissé de quelque 5 % en 2005. "Je pense que c'est une avancée importante dans la distribution des films", ajoute M. Cooper. "Le box-office est en baisse, les ventes de DVD sont en baisse et les grands studios exploitent la possibilité de nouvelles sources de revenus."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog