On a des idées et du pétrole (2007)

  • Kitano
  • Planète

La barre des 70 dollars pour un baril de pétrole a été franchie jeudi 13 avril. C'est le brent de la mer du Nord qui a signé ce record : il a atteint 70,57 dollars le baril (pour livraison en juin) sur l'Intercontinental Exchange (ICE), à Londres.

 

Cette flambée de l'or noir a - depuis plusieurs mois déjà - réveillé la soif de pétrole en France, redevenue une terre d'exploration. Charmottes, Saint-Firmin-des-Bois, Châteaurenard, Villeperdue, Courtenay, Dommartin-Lettrée... Il y a du pétrole dans toutes ces concessions du Bassin parisien, du brut (sans bulles) dans la Marne, des promesses d'hydrocarbures en Aquitaine.

Ce n'est pas un nouvel eldorado (on y pompe depuis plusieurs décennies), mais cela ressemble à une renaissance. "La France demeure une terre de prospection", assurent les experts du ministère de l'économie. Au total, 62 champs pétrolifères produisent actuellement 1 % (8 millions de barils) de la consommation française.

"Stimulés par un prix du baril élevé, les investissements dans l'exploration devraient nettement augmenter et pourraient dépasser 50 millions d'euros" cette année, anticipe-t-on à Bercy. Un chiffre qui n'avait plus été atteint depuis dix ans, même s'il peut faire sourire quand on le compare aux 100 milliards d'euros que les plus gros pétroliers investiront cette année.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog