Semaine Comprendre la notion de pouvoir d'achat

  • Kitano
Une définition et des méthodes de calcul contestées

La définition retenue par l’INSEE pour le pouvoir d’achat et la méthode utilisée pour son calcul sont contestées. Les critiques portent simultanément sur les deux composantes du pouvoir d’achat : l’évolution du revenu des ménages et celle de l’inflation.

Selon le Conseil national de l’information statistique (CNIS, Chroniques, mars 2006), le ralentissement de la progression du pouvoir d’achat à partir de 2003 est dû au poids croissant des dépenses « contraintes » ou « à engagement contractuel » (logement, chauffage, téléphonie, assurances, soit plus du quart du RDB) et au rôle perturbateur du passage à l’euroEuroMonnaie unique de plusieurs Etats membres de l’Union européenne qui forment la zone euro. en 2002. Le CNIS souligne que l’évolution de l’IPC affecte d’avantage les plus modestes en raison de l’évolution des prix du tabac et du carburant. Il note que l’IPC, même renouvelé chaque année, ne mesurerait pas l’impact, sur les dépenses, de l’évolution des choix de comportements des ménages en faveur de produits et de services de meilleure qualité. Dans son rapport de décembre 2006 consacré aux niveaux de vie et aux inégalités sociales, le CNIS met l’accent sur les lacunes du dispositif de l’INSEE concernant notamment les revenus du patrimoine et de certaines catégories de populations (étudiants, sans domicile, travailleurs indépendants).

Dans son rapport sur « La France en transition – 1993-2005 », de novembre 2006, le Conseil supérieur de l’emploi, des revenus et des coûts (CERC) constate une progression « réelle » mais « modeste » du revenu disponible par habitant, mesuré en termes de pouvoir d’achat, de 1,7% par an en moyenne de 1993 à 2005, avec un ralentissement ces dernières années. Comme le CNIS, le CERC attribue le hiatus entre perception et réalité du pouvoir d’achat au passage à l’euro et à la part croissante des dépenses « contraintes ». En conclusion, il estime cependant que « l’emploi instable » est la première source des inégalités de revenus et que « la réponse est plus dans la lutte contre les inégalités sociales et les disparités de revenus que dans une sophistication des indices ».


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog