Le privé «privé» d'élèves

  • Kitano
  • Voyages

La dégringolade du pouvoir d'achat pousse certains adultes à retirer leur progéniture des écoles privées. Le nombre d'élèves y a baissé de 0,2 % en cette rentrée, mais le primaire a perdu, à lui seul, 5.200 inscrits.

Ce ne sont pas tant les frais de scolarité (restés stables à 300 euros en moyenne dans le primaire) que les coûts annexes de la restauration et du transport qui poseraient problème.
En un an, le repas quotidien a d'ailleurs augmenté de 1 euro. En cause: la hausse des prix des matières premières.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
K
et le champagne ... il faut que je parle de la baisse des ventes de champagne ....
Répondre
T
C'est pour ça que je les aide cette année ;-)
Répondre
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog