La lutte contre le paludisme empoche un gros chèque

  • Kitano
  • Voyages
 

Un enfant touché par la malaria au Rwanda.

Un enfant touché par la malaria au Rwanda. (Corinne Dufka / Reuters)

«C’est un moment historique, sans précédent», s’enthousiasme Awa Marie Coll-Seck. La directrice du partenariat international Faire reculer le paludisme (FRP), qui coordonne l’ensemble des acteurs publics et privés engagés dans la lutte contre cette maladie parasitaire, a de quoi se féliciter. Le sommet du paludisme, organisé jeudi en marge de l’assemblée générale de l’ONU, à New York (lire ci-dessous), vient d’accoucher d’un très ambitieux plan mondial de 3,5 milliards de dollars (2 milliards d’euros) pour tenter de sauver plus de 4 millions de vies d’ici à 2015.

 

LA SUITE : ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog