La vie rêvée de Princesse Ann

  • Kitano
J'ai cessé de croire en Dieu le jour où l'on m'a dit que le père Noël n'existait pas.

Ce jour là, j'ai compris que les cloches de Pâques n'apportaient pas les chocolats et que la seule cloche c'était moi parce que j'avais cru cette histoire depuis que j'étais toute petite, tout comme l'histoire de la petite souris.

Le jour où mes parents m'avouèrent que le père Noël, les cloches et la petite souris n'étaient que de jolies inventions, je leur répondis : alors le petit Jésus non plus n'éxiste pas? Et ses copains non plus? Et là je compris qu'il y avait une faille dans cette histoire parce que d'après la maitresse, il fallait que le papa vienne mettre une graine pour avoir des enfants et ça m'avait toujours paru bizarre que le Joseph il ne sois jamais venu mettre la petite graine par la petite porte de la Marie .

Ainsi donc, on m'avait trompé pendant des années et je dus admettre que toutes ces histoires étaient surement très jolies mais il y avait toujours un truc qui clochait dedans. Quand même ceux qui écrivent les histoires ils pourraient faire un peu plus gaffe aux incohérences.

Bref depuis ce jour, je ne crus plus en Dieu.

Aujourd'hui, je me dis que ceux qui croient on de la chance.
Je me dis que leur vie doit être souvent plus supportable que celle de ceux qui ont cessé de croire .
Lorsqu'il m'arrive un événement difficile à vivre, j'aimerai pouvoir me dire que Dieu me guidera où qu'il m'envoit cette épreuve et qu'ainsi je vais apprendre de cette douleur et que toute cette peine est utile pour mon épanouissement spirituel.

J'aimerai pouvoir me dire que si tel est mon karma, je dois l'acepter, que ma prochaine vie sera sans doute meilleure; que si je meurs, j'irai au paradis et que je retrouverai tous ceux qui m'ont quitté tout au long de mes années de vie.

J'accumulerai toute cette force que peuvent accumuler ceux qui croient. Mes croyances m'aideraient à supporter l'insupportable.
Je me demande souvent comment font les parents qui ont perdu un enfantdes suites d'une grave maladie.
Comment font les parents pour continuer à vivre lorsque leur enfant unique est retrouver mort , assassiné par un pédophile?

Si on ne croit pas en Dieu , comment fait on pour supporter?

Je ne crois pas en Dieu, ni en Bouddha , ni en personne.
Ces derniers temps, j'ai même cessé de croire en moi .

Je ne crois pas qu'il y ait une vie après la mort.

Je ne crois pas que ce que je fais dans cette vie , j'en récolterai les fruits dans une prochaine vie.

Je ne crois pas que je suis malade pour une raison qu'un Dieu aurait décidé et que cette épreuve me rendra plus forte.

La maladie me fatigue et m'empêche de faire ce pour quoi je m'étais battue pendant tant d'années. Elle fait de moi une larve, un bigorneau accroché à son canapé , qui calimérote presque toute la journée et qui croit même pas en Dieu mais qui croit que la vie est plus simple quand on croit en Dieu ou autre chose qui y ressemble.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
K
C'est comme un premier livre. L'auteur invité dit souvent cette phrase : 'oui, il y a part d'autobiographie mais les personnages ont leur propre vie'.
Répondre
T
 tout les articles de tout mes blogs , mon vecu n'est pas tres loin ....voyon ................lollllllll je ne peux inventé de toute pieces certain article.
Répondre
K
ne serait-ce pas du vécu ?ton précédent comm fait la Une de demain !
Répondre
T
quand on a souffert, quand on a tété malheureux, et qu'on devien heureux, on se dit pas toujour qu'il faut l'être par rapport a soit et non par rapport a la société et son regard, le seul model est soit d'apres nos possibilité, nos force, notre motivation.notre environement,chaque petite avancées est un succès extraordinaire, etres est existé c'est le plus important meme si sa n'est que pour soit..........
Répondre
K
Notre Mak a la positive attitude !
Répondre
T
dans chacun d'entre nous il y a un pti ressort qui permet de rebondire, parfoi se pti ressor est endormi mais jamais décrépi.pour commencé a croire en soit il faut se reconstruire ,chaque éléments a cloisonner d'apres c possibilité, chaque avancé est reussite, chaque réussite est benefique, chaque benefice , est energi.un beau jour commence, le hasard n'existe pas, chaque solution est au fond de nous, il nous manque simplement les clées pour ouvrir les porte et ainssi liberé nos forces........
Répondre
K
j'aime ces coïncidences !
Répondre
P
"Tu dois faire ce que ton coeur dit, et tu dois croire encore plus ce que tu crois.Et quand tu commences à croire ce que tu crois, y'a personne au monde qui peut te bouger.Tu vas où tu veux."Pinku V.D
Répondre
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog