Malaisie 2oo8 : Tanah Rata

  • Kitano
  • Voyages

Changement de programme. la boucle se boucle.

Seulement 2 bus aujourd'hui pour 4 heures de trajet. Me voici dans la montagne (de 1 300 a 1800 metres d'altitude). Dans le premier, je croise un touriste que j'avais deja vu a Ipoh, il etait passe devant l'Office du tourisme ! Une heure de trajet et nous voici depose sur une route avec indication de la traverser pour trouver la gare, la petite gare routiere de Tapah. Une demi-heure d'attente.

J'en profite pour engager la conversation avec Leitan (a ce que je peux traduire) : il est australien et travaille a Singapour comme journaliste d'aviation. La vie en malaisie lui parait donc bon marche. Il est en vacances mais a moins de jours que moi. La semaine prochaine, il va couvrir l'ouverture d'une ligne Toulouse / Kuala lumpur.

Si Ipoh etait la 3e ville  la plus importante de Malaisie avec de la circulation et toujours pas assez de trottoirs pour les pietons avec quelques batiments coloniaux a voir, Tanah Rata est calme, vraiment calme. Une station de montagne.

Les mordus de la montagne et les accrocs du trek peuvent trouver leur bonheur : des randonnees de 9h a 18h (trek dans la jungle) et meme une nuit a passer dans la jungle !
je choisis pour le lendemain une demi-journee decouverte des activites de la region. J'en profite aussi pour prendre mon billet de bus pour Penang car j'ai decide de zapper Taiping qui avait comme interet son zoo nocturne mais trop de trajets et le prix des hotels trop cher (35 rm minimum).

La route de Tanah Rata fut sineuse, cela me rappela le Nepal et meme les routes montagneuses de Bali. Je comprends que le vieux bus ne soit pas climatise comme le precedent, les temperatures se sont rafraichies.
Dans les environs de tanah Rata, il y a 12 sentiers dont certains sont a faire avec un guide et sont eprouvants. Je fais le numero 4, celui des chutes d'eau, environ 500 metres (le parcours, pas les chutes d'eau). Pas grand chose a voir sinon cette riviere souillee par endroits de dechets.

Me voici a Kang Traveller : dortoir de 8 lits qui possede un casier fermant a clef> Il y a l'option sans casier (dortoir a cote) qui est moins cher (8 rm au lieu de 10). Apres avoir rempli le registre, je reconnais vaguement un visage sur un canape. Le garcon qui ne sait pas que je ne suis pas physionomiste me demande si je me rappelle de lui et me met sur la voie : c'est le chilien de Malacca qui va bientot visiter Penang.

En allant vers mon lit, je vois une personne d'un certain age qui doit faire des exercices de yoga, il a ses pieds derriere sa tete ! Vu son age et sa morphologie, il doit pratiquer cela depuis des dizaines d'annees. Je vais manger un Clay pot dans un restaurant indien. J'aurais du manger leur specialiste car le plat est trop gras pour moi.

Juste une petite ballade aux alentours, pas de 10 km aujourd'hui. Peut-etre ce soir vais-je enchainer sur une bonne deuxieme nuit de sommeil. Il est 20 heures et l'air de la montagne a eu raison de mon energie. La temperature aussi. Il fait 18 degres.
Ce soir, pour la premiere fois, je vais dormir avec une couverture.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog