Malaisie 2oo8 : bad news from the stars

  • Kitano
  • Voyages

Ce jour va bientot s'achever, le sommeil ne viendra surement pas tout de suite, surtout avec cette chaleur et le bruit des ventilateurs qui resonnent comme le bruit d'une alarme de voiture. J'ai croise un touriste qui n'a pas voulu du lit car sur son cote, il n'y a vait pas de ventilateur. Je le comprends et encore, il n'a pas teste le matelas.
Je suis bien sur retourner au Pudu et au Backpagers mais la reponse fut identique, toujours full. Pour le Pudu, il fallait que je revienne dans l'apres-midi mais je n'avais pas envie de porter mon sac a dos et surtout de faire le chemin inverse en cas de situation inchangee. Je reste donc chew Lee Mun ou le the est en libre service. Faible consolation. J'ai croise sa femme, je pense. Une femme aux cheveux tres longs noirs, fine et avec des yeux brides, bien plus que ceux que j'ai croise.

Pour une fois, j'ai presque fait ce que j'avais prevu. Presque car j'ai manque le debut a savoir me lever pour obtenir un billet pour le Skybridge. Le reveil a bien sonne a 7 heures mais ce en fut pas possible de me motiver. Je ne verrai donc pas KL du 41e etage. L'etudiant chinois me confirme que demain, c'est le jour de fermeture. Il a teste aujourd'hui : 1 400 billets distribues en moins d'une heure.
il vient de pekin, il etudie le business et apres la Thailande et Java, il va a Honk Kong et en Coree avant de reprendre ses etudes. Il aurait pu prendre le francais en 3e langue mais il a choisi l'arabe. Il me dit que demain on pourrait essayer l'hotel LE VILLAGE. Je l'avais oublie ! J'ai croise une autre enseigne avec un nom francais : LILY'S LA FLEUR.

Aujourd'hui, j'ai enfin mange malaisien, un lemak laksa : de grosses nouilles avec du poisson legerement epices le tout dans un lait de coco. Ce fut au LITTLE PENANG CAFE au 4e etage de la SRCC (le centre commercial a cote des Twin Towers). je me souviens avoir deja goute ce plat, je pense que c'etait en indonesie.
La seance de 3 heures d'internet m'a permis de mettre le blog a jour et de prendre des nouvelles de France. Des mauvaises dans le cas de ma famille mais il n'y aura pas de deces pendant mon voyage. Le docteur - bien connu d'un lecteur assidu de ce blog - avec le tact qu'on lui connait annonce sans sourciller le nombre de semaines qu'il reste a vivre a la personne.Et pourtant, il a une specialite dans la psychanalyse. Son autre defaut, c'est qu'il ne se trompe pas.

Cela peut-etre une hantise durant un voyage d'apprendre la mort d'un proche. mais au XXe siecle, sans internet, il se pouvait que ce fut le jour de votre arrivee que vous appreniez la nouvelle.

Il est en des voyages comme de la vie, il y a une date debut et une de fin. Entre les deux, mieux vaut apprecier. Pour ma remontee vers PENANG, je sais deja ou prendre le bus pour la premiere etape (a l'exterieur de la Puduraya station - en venant, j'ai vu un bus avec le nom de la ville, un bus qui n'est pas VIP). Par ocntre, pour arriver a la deuxieme ville, il faudra que je revienne en partie sur mon trajet pour prendre un bus qui m'emmenera vers la ville de Lumut.

Avant d'aller manger un Naan Garlic (galette avec de l'oignon accompagnee de 3 sauces), j'ai fait une seance photo de nuit de la Marmotte pres des Tour Peronas (Twin Towers). J'ai ensuite achete mes deux seuls souvenirs malaisien : une replique format moyen des Tours et un tshirt. Je n'ai presque pas eu a negocier le premier car je connaissais le prix (annonce 25, puis 18 pour payer 15), le second le prix etait fixe (5 rm mais dans d'autres stands cela monte jusqu'a 8).

Demain, derniere nuit a KL dans un ciel qui n'est pas etoile. Un autre type de voyage m'attend.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog