Malaisie 2oo8 : Hana-Bi

  • Kitano
  • Voyages

Enfin. Cela est revenu. je l'ai remarque hier cers 23 heures. Je commencais a regarder l'emission de catch - la derniere vu en France mais comme il y a un decalage de 3 semaines en Asie avec le direct - lorsque j'ai senti la fatigue arrivait.
J'ai tenu jusqu'a la fin de l'emission qui etait un resume d'une heure, longues publicites incluses. Dans l'une d'elles, passait le message qu'il fallait boucler la sangle de son casque.

Meme si j'ai pu lire l'heure vers 1h30, 4h, 7h et 8h30, c'est une fois de plus vers 9h30 que je me suis leve. J'ai remplace l'energy drink par une rootbeer. Ce n'est bien sur pas de l'aclool mais une boisson a base de racine de ginseng qui n'est bonne au gout (root = racine). J'ai du boire plus de 2 litres de boissons divers. Toujours cette chaleur. J'ai teste une bonne partie des boissons au soja que j'ai pu voir. Meme toutes je pense. Il y en a des malaisiennes, singaporiennes et du Brunei. J'en ai goute deux qui etaient parfumees a la rose.

Aujourd'hui, c'etait journee poisson. D'abord a midi dans une cantine chinoise (nouilles crevettes et morceaux de ce qui devait etre ... du poisson - 3 rm) et le soir poisson frit (taille moyenne - 9 rm). C'est la premiere fois que je fais deux repas le meme jour ! Pour l'instant, c'est la cuisine indienne qui me donne envie de poursuivre sa redecouverte.

L'apres-midi, je suis alle visite le musee des douanes ou comment exposer ce qu'il ne faut pas avoi sur soi : peaux d'animaux (depuis 1990), armes, opium, statue de femme denudee, cd sexuel et autres objets de plaisir. Pour ces derniers, il faut appuyer un bouton qui allume une lumiere montrant ce qui represente le delit.

Comme j'avais du temps avant la seance de cinema, je me suis interesse a un stand de livres chinois. parmi ceux-ci, un rayon sur la cuisine. je parcours un livre et je tombe sur une image de chien. Une image de chien avec encadre une patte arriere sans la peau. En patrouillant dans les rues a cote de mon hotel, je trouve enfin un distributeur d'eau (20 cents soit 2 fois plus cher qu'en thailande mais 10 fois moins cher q'une bouteille d'eau).

Le soir, je visite le centre ville ou visiblement se passe une ceremonie. Les deux ecrans videos retransmettent l'arrivee d'une vingtaine de rickshaws tous decores de facon personnelle et kitsch. Ceux qui m'ont le plus attires : un etait compose de fleurs en plastiques et un autre etait une veritable demonstration de guirlande lumineuse.
Devant les stands officiels, c'etait un defile en l'honneur de l'inscription debut juillet de Malacca sur la liste officielle de l'UNESCO du patrimoine mondial (Lyon en France en fait partie). Au bout de deux heures de discours et de quelques danses locales, je retourne a l'hotel. Une heure plus tard, j'entends des explosions. C'est un feu d'artifice que je regarde depuis la terasse de l'hotel. Les buildings aux alentours font ressoner le bruit.

Il y a Adam. Une conversation commence. Je ne savais pas qu'il avait voyage en France, il a surtout aime le Perigord. On s'echange des adresses pas cheres, lui sur la Malaisie, moi sur la Thailande. Cela etonne les voyageurs - meme comme lui - que je  puisse vivre avec un tel budget quotidien a Bangkok. Lui aussi prend son temps, apres 10 jours a Kuala lumpur, il entame sa deuxieme semaine a Malacca. Son prenom et son visage ne peuvent faire penser a sa nationalite turque. Il me dit que son Gouvernement fait payer et le passeport et la duree de validite (300$ pour 5 ans) ainsi qu'une taxe pour ceux qui sortent du pays, sans oublier que les ambassades ne renouvellent pas les passeports !

Il est une heure du matin et demain je dois etre leve pour 9 heures pour profiter de ma journee et faire face aux imprevus du retour.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog