X FILES : I want to believe

  • Kitano
  • Films

Le precedent et donc premier film de Chris Carter, je l'avais vu dans un cinema de Bangkok, je l'avais trouve comme un episode rallonge de la serie. Dix ans apres, dans une autre capitale asiatique, c'est la meme impression qu'il me vient.

Les annees ont donc passe pour les ex-agents du FBI : Scully est docteur dans un hopital pour enfants en fin de vie face a des maladies ou il n'y a pas encore de remedes et Mulder ... reste Mulder.

Mais voila que le FBI contacte Scully qui contacte Mulder suite a la disparition d'un agent de leur section. Les voici donc partis pour une nouvelle aventure, la derniere peut-etre. Chris Carter et Frank Spotnitz ont volontairement ancre cette histoire dans une realite faisant peu appel au paranormal. C'est leur angle d'approche pour se demarquer de la serie mais aussi du theme du complot mais cela laisse un sentiment de frustration.

Une nouvelle fois, je pense a une aventure qui aurait fait deux episodes. Le scenario va a la facilite en oubliant par exemple la piste scientifique des accidents de voiture, les recherches aux alentours, la localisation par le telephone, l'enquete plus approfondie sur la piscine. Comme pour le precedent film, l'element de la neige - avec plus la glace, l'eau - est present. On pense encore aux tournages a Vancouver. Mais le suspens n'en est pas un et le mystere plutot brumeux.

En fait, le film doit se lire dans son sous-titre original "I want to believe". Certes, c'est cette affiche tant de fois vue dans la serie qui doit se lire comme ne s'adressant pas a Mulder. Le retrouver (barbu) dans un lit avec Scully - sans parler de la scene du baiser - marque la rupture avec la serie et fait un clin d'oeil a la couverture de Rolling Stones ; sans oublier le retour d'un personnage meme pour une courte duree vers la fin du film.

A la fin du film, en Malaisie encore plus vite qu'en France, les gens quittent la salle. Defilent alors des images de glace, neige, pluie, mer et je me demande la relation de celles-ci avec l'histoire, jusqu'a l'image presque finale.
Si revoir les deux personnages a peine vieillis fait plaisir, le film de Chris Carter ne laissera pas de traces faute de n'avoir pu donner une autre dimension - a defaut d'ambition pour ce film. Le film porte mal son titre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
K
oui mais le probleme c'est que 10 ans se sont ecoules depuis le premier long metrage et depuis les series ont evolue ...
Répondre
G
Personnellement, j'ai trouvé le film très attachant justement par sa simplicité, son refus du spectaculaire et ses scènes d'intimité. C'est un film plus humain et bien plus réussi que le premier long-métrage X-FILES.
Répondre
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog