Les diodes, lumière de demain (2007)

  • Kitano
  • Planète
Elles sont encore très discrètes et réservées à quelques applications limitées. Mais, selon les spécialistes, les diodes électroluminescentes (en anglais LED, light emitting diodes), issues de l'électronique, sont appelées à être la source de lumière du futur. Pour l'heure, les LED équipent les feux arrière des véhicules et les feux de signalisation urbains, ainsi que de nombreux téléphones portables. Architectes et concepteurs font également appel à elles pour décorer des façades de bâtiments, des ponts ou des magasins, ou encore pour tracer des balises sur le sol.  Des LED qui ressemblent à des lampes spot, dotées d'un culot E14 ou GU10, sont déjà en vente dans les grands magasins.
"C
ela permet de créer une ambiance dans une pièce avec de la couleur rouge, bleu, vert, jaune et vert, mais ce n'est pas assez performant pour produire de l'éclairage", précise Denis Renaux, de la société Osram. En effet, la technologie des diodes électroluminescentes doit être encore améliorée pour qu'elles puissent concurrencer nos ampoules classiques. Car "un éclairage de qualité doit répondre à plusieurs exigences, rappelle Bernard Duval, délégué général de l'Association française de l'éclairage. Il faut qu'il fournisse une belle lumière, une ambiance plus ou moins chaude et un bon rendu des couleurs".

Or, actuellement, la capacité des LED à convertir les watts en lumens (la puissance lumineuse) est encore insuffisante. Une LED de 1,2 watt en lumière blanche produit aujourd'hui 25 lumenset les chercheurs s'efforcent d'améliorer ce rapport afin de faciliter leur installation chez les particuliers. Il faudra également réduire le prix de ces modules, qui reste élevé.


Pourtant, en raison de leurs qualités intrinsèques, les industriels impliqués dans l'éclairage prévoient un brillant avenir aux LED. Leur grande flexibilité et leur capacité à mélanger les couleurs "permettent beaucoup de créativité dans les intérieurs et dans les zones urbaines", insiste Patrice Hennebert, de Philips Eclairage.


De plus, les diodes sont insensibles aux chocs et aux vibrations et fonctionnent en très basse tension, ce qui les rend très sûres. D'une taille réduite, elles ont une durée de vie importante, fonction de la couleur émise : 30 000 heures pour les LED bleues et blanches et 80 000 heures pour les rouges, contre moins de 10 000 heures pour une ampoule ordinaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog