RETRO 2006 1 salarié sur 7

  • Kitano
Voilà une note de l'Insee sur "les groupes étrangers en France", publiée mercredi 1er mars, qui va donner des arguments à Dominique de Villepin et à sa défense du patriotisme économique. "L'économie française est plus ouverte aux capitaux étrangers que celle de ses voisins", y écrivent ses auteurs, Jean-William Angel et Virginie Régnier. Un salarié sur sept - soit 1,9 million de personnes - travaille dans l'une des 18 700 filiales de groupe étranger présentes en France, hors secteur financier et administration. En Allemagne, au Royaume-Uni ou aux Pays-Bas, cette proportion est de un sur dix, aux Etats-Unis, de un sur vingt.

En dix ans, le nombre de salariés français travaillant pour un groupe étranger a été multiplié par 1,8 : fin 1994, la France comptait 5 800 entreprises sous contrôle étranger, qui faisaient travailler 1 million de salariés. Sur cette période, 9 200 entreprises françaises qui existaient en 1994 sont passées sous contrôle étranger. Elles emploient aujourd'hui 885 000 personnes. Ces données ne permettent pas de savoir si ces effectifs sont plus ou moins importants qu'en 1994 - et si les nouveaux propriétaires ont favorisé, ou non, l'emploi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog