Hier, j'ai reçu une lettre avec un en-tête connu, celui de République française.
Sûrement que cela n'était pas pour me féliciter de travailler moins pour gagner moins,
j'avais raison. En ouvrant l'enveloppe, je crois découvrir une lettre de rappel d'impôt ou d'une nouvelle taxe. Je ne m'étais pas trop trompé.

Lorsque je vois vitesse, je comprends et encore plus avec l'immatriculation de la voiture. Pour la date un peu moins. D'habitude, je ne circule pas ce jour là. Et ce jour là, j'ai dû conduire trop vite, le nom de l'enquêteur est présent pour me le confirmer.

Avis de contravention au Code de la route. Je réflèchis et me rappelle d'être allé voir mon garagiste pour une vitre qui refusait de fonctionner. Je lui laisse la voiture le soir, il m'en prête une et le lendemain, je retourne la chercher. Mais, aucun rappel d'avoir vu un radar, un membre des forces de l'ordre ou un quelconque appel de phares.

J'ai dû faire une faute (la limitation était à 50 km/heure), je paye.
La modernisation de la fonction publique est réelle ! Fini le timbre taxe ou le chèque, on peut payer par internet très facilement en se connectant sur le site dédié. Très simple (il suffit de rentrer le numéro donné) et très rapide (il suffit de rentrer les informations de la carte bleue). Ne manque plus qu'un tirage au sort !
Retour à l'accueil