Culture en baisse

  • Kitano
  • Planète
L'industrie culturelle vient de connaître une année noire. Cette évolution est inquiétante. Car la consommation de tous les produits culturels est à la baisse. En France, la fréquentation des salles de cinéma a chuté de 8,8 %. Notre pays n'est pas le seul à être touché : - 11 % pour les 25 membres de l'Union européenne, - 18,8 % en Allemagne, - 12,5 % en Espagne, - 5 % aux Etats-Unis. Et cet effondrement n'est pas contrebalancé par la vente des DVD, dont le marché baisse de près de 9 %. La musique n'est pas mieux lotie. Le chiffre d'affaires des CD a chuté de 9 % en 2005 et de 30 % en trois ans. Quant au livre, après des années d'augmentation régulière, les ventes régressent de 1,1 %.

Comment expliquer ce phénomène ? On pourrait rapprocher les chiffres de l'industrie culturelle de ceux de la consommation générale en 2005. Mais cette dernière a augmenté de 2 %. Le principal responsable de ce phénomène serait le téléchargement pirate des films et des disques sur Internet, accusent alors les créateurs comme les producteurs. Il est indéniable que cette pratique a des effets négatifs pour la musique et le cinéma. Mais la plupart des économistes affirment qu'on ne peut imputer aux seuls pirates cette tendance à la baisse. Faut-il regarder du côté des prix ? Pas vraiment. Dans le secteur musical, on constate même qu'il s'est vendu plus de disques en 2005 qu'en 2004 - mais à des prix "cassés", en raison d'opérations généralisées de discount, ce qui a provoqué une forte baisse du chiffre d'affaires de la profession. Y aurait-il enfin un désamour pour la culture ? En 2005, les grands musées nationaux, comme le Louvre, Orsay ou Versailles, ont enregistré une fréquentation record. Et les salles de concert comme les théâtres sont plutôt remplis.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
K
Pertinent ! PHILLIPS avait cela dans un autre sens : vente de son catalogue de disques pour se lancer dans les appareils de copies !
Répondre
T
je pense que les maisons de disque  se sont remplis les poches pendant des annees avec des profits records,quand les cd sont apparu cela a explose au niveau des ventes comment comprendre que l on peut acheter vierge  a 0.50centime d euro alors que les maisons de disque vendaient t les  cd a 20 euro de moyenne jolie petit  pecule . Je pense pas qu une maison de disque comme SONY pour pas les citer se plaigne de cette situation : fabriquant de lecteur cd ;de lecteur mp3 ;de cd vierges; ordinateur ,et producteur de disque car dans toutes les situations  au moins un de leur produit se vendent c est de l auto profit  bien vu !!
Répondre
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog