La chronique du Mak

  • Kitano

Dynamique et spontané dans sa réflexion , les éléments, que forment un ensemble vasteet varié , ne se déplace pas comme toujours on l’entend pour servir une seul ambition .
Notre servitude que l’on se doit pour promouvoir au quotidien la volonté d’exister.
Exister de manière différente à la sauce du goût non partager par tous relève d’une tentation de vouloir bousculer bien des norme élaboré à tord ou à raison, mais que tous on adopté au temps de leur révolution.
La messe sans le latin , elle y revient mais avec, les bobo de 68, comprenne, les bobo 2 beaucoup plus jeune se rebelle avec leur porte monnaie, quand à droite plus d’issu demi tour
gauche, la jeunesse se rebelle pour mieux réprimer plus tard, la mode invente se qu’elle àdéjà créer, les religions à l’étroit dans leur recueil s’orgueil de n’en faire pas assez,parfois pour gagner quatre sous on en perd dix mais avec la jouissance de s’êtres batu.
la dérision des rencontres sexuelle invente le pire pour paraît il l’extraordinaire alors que le seul bute reste identique, on trompe pour ne pas duper et aussi on se trompe, on sollicite pour existé , on pratique pour ne pas s’oublier.
L’être humain est pour avancer et non s’agiter, le monde s’agite sans pour autant vraiment avancé.
Le point commun entre deux êtres est qu’ils sont conscient tout les deux de leur destin mais pas des modalité, alors de façon répété ils applique le pire en espèrent le meilleur.
Meilleur , au nom de je « sais quelle » allégation en guise de justice maladive .
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
K
tu es donc doublement étonné : en l'ayant écrit et en le lisant ...
Répondre
T
lol incroyable! j'ais du mal à imaginer que j'ais écri cet article......
Répondre
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog