Christophe, habitué trop peu souvent à visiter le blog, me soumet l’idée de prendre une situation vécue en France, en province. Souhait exercé, cher ami.

 Cela se passe sur un parking de cinéma. Vous allez d’un pas allant vers votre voiture, après avoir passé trois heures avec le Roi Kong, bravant le froid et bien sûr, bien plus terrible qu’un singe de 9 mètres, le vent.

 Une personne vous demande alors si vous avez une voiture, vous lui répondez affirmativement et il poursuit en vous demandant si vous pouvez le dépanner car il n’arrive plus à démarrer.

 A/ J’ai bon esprit et je veux aider mon prochain à défaut de l’aimer comme me le conseille la Bible. Je vais donc amener ma voiture et essayer de faire recharger la batterie défaillante.

 B/ Je l’ai fait une fois, et j’ai passé plus d’une demi-heure à remettre la batterie alors que la personne était partie, sans même dire merci. Je peux me laisser convaincre par ma bonne volonté mais je remarque que la voiture immobilisée était garée sur une place réservée aux handicapés.

QUE CHOISIR ?

Retour à l'accueil