Le gouvernement russe protège les croyances des enfants russes.

Il a interdit une publicité qui affirme que le Père Noël n’existe pas.

Le spot publicitaire de la chaîne des magasins des outils ménagers Eto discrédite les parents qui affirment à leurs enfants l’existence du Père Noël, selon le service anti-monopole russe.

«Il s'avère que les parents mentent à leurs enfants. Cette publicité provoque ainsi une attitude négative des enfants à l'égard des parents et va donc à l'encontre de la loi sur la publicité qui interdit de discréditer les parents»
, a expliqué le vice-président du service anti-monopole.

Les chaînes nationales sont donc tenues de retirer le spot publicitaire jugé «provocateur».
Retour à l'accueil