Le dommage total devrait se chiffrer aux environs de 41 milliards d'euros, soit 50 % de plus qu'en 2006.
Retour à l'accueil