Le retour

  • Kitano
  • Voyages
17h Dans un peu plus d'une heure, une vidéoconférence sur de l'économie m'attend sur le net et voici la lumière du jour qui pâlit.
J'ai donc retrouvé les accents sur les voyelles !
Quel retour : du mercredi 15h au jeudi 14h avec 7h de décalage horaire à ajouter.
Le blog sera agrémenté demain de la description de la dernière heure vécue à Bali. Cela vaut le détour, que des stars ! Pete Doherty n'en faisait pas parti mais comme il fait la couverture des INROCK, on peut le citer aujourd’hui. En écoutant l'émission de Bernard Lenoir (sur France inter voir rubrique musique, une addiction salutaire et sans effet secondaire), j'ai eu le plaisir d'entendre le titre War is over, duo de Boy George et Antony.
Ce soir, au 66, une soirée avec DJ RAMIREZ, la bande des frenchy sera présente ... sans moi ! Y verra-t-on COCOLIVE arrivait près de vous et demandait : "KESTAPRI ?" !
Bien entendu, de retour en France, après avoir récupéré mon sac et me dirigeant vers la sortie, je me fais interpeller par un agent des douanes. « Quelque chose à déclarer, en possession de 7600 € … ». Je réponds deux fois négativement, à mon grand regret. « Veuillez me suivre Monsieur ». Après du classique, ouverture des sacs, des questions. Je n’ai pas pu, pas voulu expliquer mon but et mon voyage a Bali. Il n’aurait pas compris la dernière heure de Bali !
Il trouve bien sûr mes livres, mes dictionnaires et la cartouche de cigarettes (200 cigarettes possibles par personnes autorisées). « Vous savez que la teneur en goudron est de 14mg, alors qu’en France, la norme est de 10 ». Je réponds : « Non, je ne le savais pas, je ne fume pas, c’est pour ma sœur. Mais gardez-le ». Il me la laisse en me disant : « Dites-lui que c’est mauvais pour la santé ». Je suis bien d’accord avec lui mais la destinatrice, n’est pas prête à entendre le message ayant refusé les light. Encore une question sur des paquets d’encens (« vous pouvez ouvrir le paquet ») et me voilà libre.
Et pourtant !
Dans le sac des cigarettes, il y avait la marmotte en peluche ! J’imagine la question et la réponse. J’aurais eu droit alors à la séquence déshabillage. Jamais, il ne m’aurait cru. Mais, juste en dessous de la marmotte, il y avait un paquet qui regroupait des sachets de sauces indonésiennes que l’on n’a pas le droit de ramener. En Thaïlande, ils ne rigolent pas sur l’introduction de nourriture (500€ d’amende). Pour la France, c’est une simple confiscation, car ces sauces n’ont pas obtenu l’autorisation de l’administration.
Et quand je pense que Mister Ti (T pour taré sur la route) me disait « Jusqu’à deux cartouches, ils ne disent rien ». Oui, ils ne disent rien et même qu’ils donnent des félicitations ! C’est une des raisons qui me pousse à ne pas ramener de contrefaçons. Ils n’aiment pas et en plus cela leur rapporte beaucoup question amende.
Demain, le détail du voyage retour avec cette fameuse dernière heure à Bali !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
T
c est pas de la sauce piquante sinon tu aurais fais piquer par la douane piquante lol
Répondre
K
Ouf, cela aurait pu être une de ces mayonnaises  !
J
mdr!!!!!! arrete de ns faire croire que c des sauces piquantes que tu ne pe pas ramener!!!!!!et que tu avais planqué ds ta superbe marmotte!!!prochaine soirée on teste ça!!!!!!ça va déménager!!!!!!!!
Répondre
K
Oh la la ! Jenna veut faire sa Kate !
M
oulllaaaaaaaa ta eu chaud,
imagine......
mise en quarantaine + camisol a cause des marmote......lolllllll
Répondre
K
Et si je lui avais dit que je connaissais Lambert Wilson ....
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog