LA TRAVERSEE DU TEMPS

  • Kitano
  • Films

Sur l’affiche, la mention « Par l’auteur de PAPRIKA » pouvait faire penser au réalisateur (Satoshi Kon), au scénariste, aux producteurs (on en retrouve un au générique) ; c’était sans compteur que cette accroche commerciale - sans être mensongère - fait référence à l’écrivain Yasutaka Tsutsui, dont le roman est adapté une nouvelle fois en film d’animation.

Une jeune fille trouve le moyen de pouvoir remonter le temps mais cela n’est pas sans conséquence et son cœur ne sait encore choisir la voie de ses études et surtout de l’être aimé. Nous voici dans l’ambiance d’un lycée, avec Makoto et ses deux meilleurs amis, dont le passe-temps favori est de jouer au base-ball.

L’opportunité de l’histoire de science fiction est plutôt prétexte à l’évolution de la lycéen au look collégienne qui aura bien plus de points communs avec sa tante (Tatie sorcière !) qu’elle ne le pense. Les dessins utilisent une palette de styles différents (tableaux, images arrêtées, estampes) en ce concentrant sur le dessin japonais classique.

Le film d’une durée trop longue, ou alors trop ennuyeuse pour moi (1h40) aurait gagné à écourter le début. Il semble que le public visé soit celui des filles de dix ans. La tonalité des dessins le confirme avec ce ciel bleu, couleur du film.
A la différence d’un PAPRIKA délirant (on retrouve dans les deux cas, les automates) et au côté coquin (jupette très courte mais très sage), on se lasse de ces scènes de saut reprises maintes fois pour illustrer le thème.
Il ne faut pas non plus vouloir trouver la poésie d’un Myazaki (père), le propos est simple. On utilise la science fiction, le côté environnemental alarmant d’un futur proche comme élément dans cette histoire de cœur de midinette.

« Film pour enfants » définit LA TRAVERSEE DU TEMPS.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
K
non, rien de rien, non, je ne .....
Répondre
P
ben pitete qu'il passera a japan expo ..... je verrai bien mais meme si je ne vois pas je ne regrette rien!PINKU!!
Répondre
K
pour MAD MOVIES : Mamoru Hosada sait nous charmer avec les aventures de son adolescente (...) Un bien bel anime, pour les petits comme les grands.
Répondre
P
Pour ca merci de cette critique car au moins je ne depenserai pas de sous pour rien... Au vue de la critique je sais qu'il ne me plaira pas!!KISUPINKU!!
Répondre
K
Film pour enfants, pour fille, pour ciel bleu ! Le PINKU, il n'est pas tout cela !
Répondre
P
Je sais qu'il est vieux mais des fois ils font des retro dans ma ville alors j'attends toujours sait-on jamais mais ce genre de film ne passent pas chez nous il faut toujours que j'attende les sortie dvd... PINKU!!
Répondre
K
le film est sorti en juillet.Il faut dire qu'il a eu de bonnes critiques (voir ALLO CINE)il se peut qu'il te plaise mais ... moi je n'ai pas accroché malgré un côté esthétique certain. Une fois que tu as goûté à du MYAZAKI (père) le reste est fade.Mais si tu vois le film (mettons sur internet) et qu'il te plaise je te l'offre !
Répondre
P
Bon ben j'avais envie de le voir mais maintenant ca me dit pu rien....BISE BISEMerci de me faire economiser mes sous.... Enfin bon non puisque ca passe pas dans ma ville de toute facon ^o^PINKU
Répondre
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog