BALI IV : Le vol !

  • Kitano
  • Voyages

Une de mes deux hantises en voyage, mais je ne dois pas etre le seul, c'est de tomber malade et d'etre vole> L'an dernier pour ceux qui se souviennent, j'ai souffert en Birmanie de la cuisne trop huilee (j'ai pense a un complot de la junte militaire qui avait passe un contrat avec une industrie agro-alimentaire)> En fait, cela m'est arrive tres rarement. Deux fois de amniere prononcee : la premiere fois c'etait lors de mon premier voyage en Indonesie suite a un canard laque (depuis je n'en ai plus mange) et la seconde au Loas lors d'une reception presentant les chefs cuisiniers laotiens ! Alors que jamais en mangeant dans la rue, je n'ai eu de problemes.

Le vol, c'est different, cela poste encore plus de co;plications. Jamais, je ne me suis fait vole. Arnaque surement et meme lors de ce voyage ou il y a deux prix : un ppour les locaux et l'autre pour nous> Le continent asiatique reste sur a condition de ne pas etre au mauvais endroit au mauvais moment, comme chez nous d'ailleurs.

Il faut dire que la technique d'uen fine 'banane' sous de pantalon a fait ses preuves. Jamais, je ne m'en separe, meme pas lorsque je prends ma douche. Et lorsque je dors, elle est sous mon coussin. J'ai en fait deux bananes, la seconde plus volumineuse est visible et contient de la petite monnaie visible lorsqu'il faut payer des petits achats (toujousr du mauvais effet de sortir un billet de 50 000rp par exemple pour payer un plat a 5 000).

Pourtant, lors d'un de mes voyages en thailande, jeme sentais tellement bien qu'a la fin, j'ai baisse la garde en laissant de l'argent dans ma chambre. j'avais atteri par un concours de circonstances (autres hotels trop bruyants ou trop chers) dans un hotel bon marche sans remarquer le coffre-fort a l'entree. Il est vrai que  deux travestis gentils a l'accueil, ce n'est pas banal. Lors de mon dernier jour, je pars faire un derneir tour et au retour, je ne retrouve plus les pieces de 10 bath (1 euro= 50 bath et 10 bath pouvaient passer pour une piece de deux euros)> Je cherche, rien> Bizarre, il y en avait 200 (j'avais affine ma technique pour en avoir toujours plus, en allant meme dans les banques !)>

Je me dis tant pis, ils n'ont pas trouve les billets. J'avais 200$, je crois> Je me trompais encore et la, un souvenir de la derniere nuit me revint : ma porte s'etait ouverte et une personen m'avait dit 'excusez-moi'> Je m'etais ensuite rendormi.
Je le signalais a l'accueil mais pas le temps d'aller a la police, j'avais deux heures de libre. Il faut dire que j'etais dans un hotel qui melangeait des touristes mais aussi des locaux dont des prostituees et lady-boy (d'ou le coffre-fort)>
Cela aurait pu etre pire pour moi>

Mais ce qui suit ne manqua pas de piquant non plus. ne jeune feme me dit ; 'viens, montre moi ta chambre'> Je lui expliquais ce qu'il m'arrivait et me dit : 'je te plais?'> Je repondis oui pour ne pas la froisser> Mais cette phrae voulait dire plus> Je trouvais alors la porte de sortie en lui disant : 'I'm disturb, you know'>
Surtout, j'avais eu un flash qui me disait 'tu as deja perdu un e partie de ton argent, tu ne vas pas te retrouver en slip a Kao San a deux heures de ton depart !'>

En retournant a Bangkok et dans cette rue (en suivant le poste de police avec un pub qui fait l'angle), j'ai pu constater que l'hotel avait ferme. Dorenavant, lors de ma derniere nuit a Bangkok, je prends une chambre avec l'air conditonne et un safety box>

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
K
j'etais cool .... peut-etre un peu trop !
Répondre
P
ca fait flipper!!!!!On rentre comme ca dans ta chambre pendant qu'tu dors!!!J'aurais hurlé moi!!PINKU!!
Répondre
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog