BALI IV : Day one

  • Kitano
  • Voyages
Me voici donc arrive a l'aeroport. Je prends mon temps pour sortir de l'avion, je sais qu'il y aura de l'attente. Je sais aussi que le taxi coute 45 000 roupies (rp)> On peut en avoir un pour deux fois moins cher en sortant de l'aeroport et en marchant un peu mais avec un sace qui frise les 19 kg, meme pas que j'y pense.

Par contre, jepense a faire le change bien qu'ayant encore des billets de mon precedent voyage> Je prefere assure, on ne sait jamais. 1 euro = 12 100 rp. Mon sac est finalement arrive mais pas dans le bon tapis roulant ! j'ai perdu la housse qui le protegeait, cela sera de toutes facons son dernier voyage (la bretelle s'est cassee encore plus auparavant).

Je passe la douane sans encombre. Je fais donc le change, notre monnaie a pris 13% en 3 ans mais les prix eux ont augmente pour certains de 70% (surtout a cause du prix du petrole). Mon hotel KOMALA INDHA 2 est passe de 35 000 a 55 000 rp. Surement la rancon d'etre dans le guide dans les hotels pas chers.
Mais, la tranquilite ne se negocie pas (vori futur article sur LE VOL !), en plus je suis a 50 m de la plage et a deux minutes du centre ou presque.

Je paye en pre-paye le taxi qui me depose comme prevu a la police station. Mais, ce n'etait pas celle que je pensais ; je voulais la police station de la plage pas celle du centre. Un peu de marche avant d'arriver a l'hotel ou rien n'a change si ce n'est le personnel. J'essaye de negocier a 50 mais pas possible. je connais, je n'insiste pas. 

Autant a Bangkok, jepeux me contenter du minimum, voire du stric minmum (80 bath a Kao San - presque impossible a trouver l'an dernier) autant a Bali, il me faut de l'espace, un jardin et un bon emplacement. 
Je serais bien alle me baigner mais la fatigue qui me poursuit, m'a rattrape. C'est toujours plaisant de prendre sa chambre et de l'organiser avec ses affaires. J'assiste a mon premier coucher de soleil et je vais me coucher .... j'ai peut-etre oublie trop vite le decalage horaire ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog