Kitano en 1ere position critique sur ALLOCINE sur KITANO (la critique complète la semaine prochaine)

  • Kitano
  • PoP

Critiques Spectateurs

 << 1 | 2 >> 

kitano316 - le 19/04/2007
Membre depuis 562 jours
87 critiques postées
TAKESHIS’ est le film le plus intime de Takeshi Kitano sous des aspects délirants avec les tourments de l’artiste avec ses affres dans la création, dans sa vie, dans un univers limite schizophrène et toujours désespéré. Au début, Takeshi Kitano joue un acteur pour ensuite jouer son propre personnage qui va croiser un sosie (joué par Kitano) qui veut être acteur. Les deux vies vont s’emmêler sans trop se croiser ; histoire de faire remonter à la surface le passé d’un Beat Takeshi, star de la télévision japonaise dans son rôle de clown. Car depuis le début, il y a dédoublement sinon de la personnalité du moins de noms chez Kitano : Beat Takeshi en tant qu’amuseur, Takeshi Kitano pour le réalisateur. Tous ses thèmes vont être revus : les yakuzas (Aniki mon frère), le gun fight, la violence (violent cop), l’humour (l’été de kikujiro), la personne faible (caractère de Zatoichi), le comique à répétition, la volonté de devenir acteur (Kids return). Pourtant, deux nouveautés : le rôle d’une femme qui au début s’attaque à Kitano (pour une question de dettes) et ensuite de manière cruelle à Beat Takeshi ; ensuite, 4 scènes où l’on voit la poitrine nue d’une jeune femme (avec un parallèle avec les mouvements que fait le dj avec la platine). Espérons que ce film ait pu permettre à Takeshi Kitano d’exorciser ses démons de personnalité. Sur l’écran, c’est un plaisir pour le fan, pour celui qui suit cette filmographie toujours esthétique mais aussi moralisante. TAKESHIS’ peut s’apparenter au FIRE WALK WITH ME, il s'adresse d'abord aux fans. Mais contrairement à David Lynch, le procédé du scénario (déstructuré) ne se suffit pas à lui-même. Derrière le réalisateur qui m’a le plus marqué, se cache un homme qui doute, qui a des failles et qui s’interroge sur lui-même. Cela en fait une personnalité, encore plus grande et touchante, vers un point que l’on ne pouvait douter. Aller(z) voir un film de Takeshi Kitano est désormais une expérience émouvante et empathique.
 

Elhea - le 06/04/2007
 
 
L'apothose de la carrière déjà magnifique de Kitano : on en ressort troublé et émerveillé comme après chaque découverte, rare, d'un chef d'oeuvre au sens fort.
 

clintlee - le 02/01/2007
 
 
excellent film de Kitano, surprenant peut-être le plus personnel (d'ou certaines notes surréalistes) c'est aussi je crois une sorte de bilan de tous ses films,

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
T
On peut dire que tu l'as pas trop "saké" ok facile, c'est le week and !
Répondre
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog