Publié le 30 Juillet 2012

 Au début, Batman était un personnage de comics, né de l’imagination de Bob Kane et de Bill Finger, en mai 1939. Playboy millionnaire le jour, Bruce Wayne devient un super détective la nuit en revêtant cape et masque de chauve-souris. Un an plus tard, ses créateurs lui attribuent un allié, Robin, et son ennemi juré, le Joker.SIPA

Au début, Batman était un personnage de comics, né de l’imagination de Bob Kane et de Bill Finger, en mai 1939. Playboy millionnaire le jour, Bruce Wayne devient un super détective la nuit en revêtant cape et masque de chauve-souris. Un an plus tard, ses créateurs lui attribuent un allié, Robin, et son ennemi juré, le Joker.

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #PoP

Repost 0

Publié le 30 Juillet 2012

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Repost 0

Publié le 30 Juillet 2012

mais si c'est possible.... ils l'ont inventé.... le fauteuil volant magnétique voilà exactement ce qu'il me faudrait
nuage-volant.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #Marmotteland

Repost 0

Publié le 30 Juillet 2012

 

Dans le désordre :

- la vie rêvée des anges

- héroines

- L'amant

- y a des jours et des lunes

- itinéraire d'un enfant gaté

- les misérables de Lelouch

- La belle histoire

- Mina Tannenbaum ( celui la, c'est vraiment mon film préféré)

- Un air de famille

- le gout des autres

- cuisine et dépendances

- Milou en mai

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Repost 0

Publié le 30 Juillet 2012

Rédigé par Kitano

Repost 0

Publié le 30 Juillet 2012

Fn Breakingnews 
Nouvelle publiée par VanRay76

 
The Great Khali, de son vrai nom Dalip Singh, a été opéré pour se faire retirer une tumeur énorme située dans l'Hypophyse. La tumeur a été découverte à travers le "Wellness Program".

Un officiel sous couvert de l'anonymat (pas autorisé à en parler) déclare qu'ils avaient découvert son acromégalie bien avant cette semaine. Malgré la chirurgie, il a tout de même de grands risques médicaux si la tumeur se rapproche des nerfs optiques.

Singh pourrait être de retour dans quelques mois, mais s'il le fait, le contact physique pourrait provoquer une hémorragie interne.

Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #Catch

Repost 0

Publié le 30 Juillet 2012

Logo Wwe Noir  / Une diva en réflexion / Orton rayonnant
Nouvelle publiée par Smart Al


Dès demain, la WWE n'utilisera plus l'expression "RAW Supershow" pour ses émissions du lundi soir.

Ce sera tout simplement "RAW", comme autrefois. On y verra cependant des lutteurs de "Smackdown" de temps à autres.

***

Kelly Kelly, qui était bel et bien en coulisses lors du 1000e épisode de "RAW" (comme le prouvent des photos sur WWE.com), n'a toujours pas informé la WWE de ses intentions face à sa carrière de lutteuse.

***

Jim Ross assure que Randy Orton, qui était également en coulisses lors du plus récent épisode de "RAW", affirme qu'il parait en grande forme.

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #Catch

Repost 0

Publié le 30 Juillet 2012

Par D.PO.

Le réalisateur de «La Jetée» et de «Sans Soleil», qui se représentait souvent sous la forme d'un chat orange, s'est éteint à l'âge de 91 ans.

Guillaume-en-Egypte (en orange, à droite), avatar-chat de Chris Marker, avec son camarade Monsieur Chat, à l'occasion d'un numéro spécial de Libération en décembre 2004. - Dessins: Chris Marker et Monsieur Chat

 Chris Marker, né Christian-François Bouche-Villeneuve, le 29 juillet 1921 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) est décédé ce lundi, à l'âge de 91 ans.

L’annonce a été faite sur Twitter par Jean Michel Frodon, critique cinéma, et Gilles Jacob, président du festival de Cannes. «Esprit curieux, cinéaste infatigable, poète amoureux des chats, vidéaste, personnage secret,immense talent, sommes orphelins de Chris Marker», a écrit le président du festival de Cannes sur le réseau social.

 

C’est sur les Jeux olympiques d’Helsinki qu’il réalise en 1952 son premier film (Olympia 1952), avec de modestes moyens, après avoir publié son premier roman, Le coeur net, en 1949, dont le personnage central est un aviateur.

 

Il était l’un des grands cinéastes de notre temps mais le plus secret aussi. On lui doit des chefs-d’œuvre témoins du temps, notamment, La Jetée en 1962, dont s’était inspiré Terry Gilliam pour L’Armée des douze singes, et qui aurait donné son nom à un bar, à Tokyo, dans le quartier de Shinjuku. Marker entretenait des relations très privilégiées avec ce pays, qui lui vouait un culte particulier.

Il a toujours préfèré laisser parler ses images plutôt que son image : moins d’une dizaine de photos de lui existent, ses interviews sont encore plus rares.

 

Néanmois, il avait accordé un long entretien à Libération, en mars 2003, à l'occasion de la sortie en DVD de ses films Sans soleil et La Jetée. Un numéro spécial lui avait été consacré, dans Libération, le 4 décembre 2004.Une de Libération pour le numéro spécial avec Chris Marker de Libé en décembre 2004

En 1953, il réalise avec Alain Resnais Les Statues meurent aussi, documentaire esthétique et politique. En 1962, Dans les rues de Paris, en 1963, il a co-réalisé avec Pierre Lhomme Joli Mai, un documentaire illustré par la voix d’Yves Montand – à qui il consacrera en 1974 un reportage intitulé La solitude du chanteur de fond – qui décrit Paris après les accords d’Evian.

En 1966, il raconte ses voyages dans 26 pays dans Si j’avais quatre dromadaires.

En 1967, il participe, avec Jean-Luc Godard, Agnès Varda et Joris Ivens, au film collectif Loin du Vietnam réalisé contre l’intervention des Etats-Unis en Asie du Sud-Est. Dans la foulée de mai 1968, Chris Marker s’engage dans une aventure collective et militante, le groupe Iskra avant de revenir à la création individuelle.

Il tire le bilan lucide des espoirs de la décennie dans Le Fond de l’air est rouge (1977), fresque historique suivie, en 1982, du magnifique Sans Soleil, errance poétique et politique qui mène le cinéaste de Guinée Bissau au Japon, d’Ile-de-France en Islande.

En 1986, il dédie Mémoires pour Simone, à son amie intime, Simone Signoret.

En 1997, il publie Immemory, un CD-Rom utilisant toutes les ressources du multimédia. Il diffuse sur Internet son dernier court-métrage, réalisé en 2007, Leila Attacks.

En 2011, Chris Marker, avait été la tête d’affiche des Rencontres d’Arles. La 42e édition avait présenté plus de 300 travaux, ainsi que sa dernière série réalisée dans le métro parisien, Passagers (2008-2010).

 

«Son œuvre a suivi et épousé la deuxième moitié du XXe siècle en se tenant à la bonne distance des événements historiques qui ont bousculé le monde: Cuba, le communisme soviétique et chinois, la guerre du Vietnam, Mai 68 en France, le Chili, les luttes ouvrières, les combats pour l'émancipation et l’indépendance», soulignent Serge Toubiana et Costa Gavras.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Repost 0

Publié le 29 Juillet 2012

Rédigé par Kitano

Repost 0

Publié le 29 Juillet 2012

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Repost 0