Publié le 28 Février 2010

Rédigé par Kitano

Publié dans #Le Blog

Repost 0

Publié le 28 Février 2010

Rédigé par Kitano

Repost 0

Publié le 28 Février 2010

Avec les critique de l'art dramatique :
Armelle Héliot (Figaro), Vincent Josse (France Inter),
Gilles Costaz (Politis) et Jacques Nerson (Valeurs actuelles).

Les pièces:

« Un Tramway », Tennessee Williams (Odéon)

« Mystère bouffe », Dario Fo (Comédie française)

« Les Naufragés du fol espoir », adapté de Jules Vernes par Hélène Cixous (Théâtre du Soleil/La Cartoucherie)

« David et Edward », Lionel Goldstein (L’œuvre)

« Seznec », Robert Hossein (Théâtre de Paris)

« Je l’aimais », Anna Gavalda (Théâtre de l’Atelier)

« Face au paradis », Nathalie Saugeon (Marigny)


Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Repost 0

Publié le 28 Février 2010




Photo Credit: yahoo.com
Bonsoir à tous et bienvenue sur Info-Lutte pour ce nouveau bulletin. Au programme : La WWE fait le ménage, Ross parle de son état de santé, Bryan veut un autre mentor, Bischoff annonce un grand show et plus.

Commençons par la WWE qui a débutée son ménage de printemps. En effet, pas moins de 3 Superstars viennent d’être renvoyées de la fédération, et il semblerait que d’autre suivront. Le premier à avoir été remercié est l’Hurricane, Shane Helms. Helms était revenu sur les rings de la WWE durant l’année 2008 puis a fait beaucoup d’interview à l’ECW. Depuis son retour il a eu plusieurs noms, Hurricane Helms, Gregory Helms et The Hurricane.

Le deuxième catcheur renvoyé est lui aussi un ancien de l’ECW, Paul Burchill. Burchill était avec la WWE depuis 2005 et n’avais plus de roster depuis sa feud face au Hurricane.


Enfin, la troisième personne renvoyée est une diva, il s’agit de Maria. Contrairement aux rumeurs Maria n’avait pas demandée à être libérée. Elle dit qu’elle est enthousiasmée par l’avenir, que sera sans doute dans un autre domaine. Elle se dit tout de même déçu de ne pas avoir eu de titre et de ne pas pouvoir participé au prochain Wrestlemania. Une porte se ferme mais une autre s’ouvre, elle va maintenant se concentrer sur sa carrière de chanteuse.

Jim Ross fait le point sur son état de santé. Il dit qu’il se sent mieux et espère pouvoir être présent pour Wrestlemania 26. Il dit qu’il a beaucoup de projet et qu’il souhaite revenir. Le problème est que le calendrier de la WWE est beaucoup trop chargé, qu’il ne sait pas s’il pourra encore voyager 51 semaines par ans. Il dit qu’une décision devrait être prise dans les prochaines semaines.

Daniel Bryan a indiqué qu’il avait enfin vu le premier épisode de NXT. Il dit être fier de sa performance mais dit également qu’il y a encore beaucoup de domaine dans lesquels il doit s’améliorer. Il termine en disant qu’il a besoin d’un meilleur mentor.

Michelle McCool a indiqué via son compte Twitter qu’elle était malade, elle est atteinte d’une bronchite qui de plus l’empêche de dormir.

La WWE a commencé à travaillée il y a deux semaines déjà sur un DVD de Ricky Steamboat. Le coffret DVD d’au moins deux disques devrait être terminé au début de l’été.

Sheamus devrait être présent sur le poster du pay-per-view Extreme Rules, qui aura lieu le 25 avril prochain à Baltimore, dans le Maryland.

Passons à la TNA, où Mr. Anderson a passé un casting pour un rôle dans le film Conan. Malheureusement, Mickey Rourke lui a été préféré. Le membre des Cryme Tyme Shad a également auditionné pour ce film mais c’est le combattant de MMA, Bob Sapp qui a obtenue le rôle d’Ukafa.

Eric Bischoff était en interview il y a peu, et a révélé plusieurs choses intéressantes. Il dit tout d’abord que sur le papier, le show du 8 mars prochain est sans doute l’un des meilleurs qu’il ai vu depuis des années. Il enchaine avec Ric Flair, en disant qu’il est l’un de ses amis et qu’il le supporte à 100%. Enfin il dit que le choix de remplacer la ECW par NXT est un choix intelligent.

Deux matches ont été annoncés pour le prochain pay-per-view, Destination X, il s’agit tout d’abord d’un match pour les titres par équipes, entre d’un côté Beer Money, et de l’autre, les champions par équipes, Matt Morgan et Hernandez. Un match pour le titre de la X-Division est également au programme, entre le champion Doug Williams et son challenger, Kazarian.

Quittons-nous avec le TNA Webmatch de la semaine, une opposition entre Amazing Red, Kiyoshi et Homicide :



Voilà c'est déjà terminé pour ce bulletin, je vous invite à en savoir plus sur la WWE qui revient en France en cliquant ici et de visionner la dernière édition d’iMPACT ici

Bonne soirée à tous et à bientôt sur Info-Lutte !

Posté le: 26 Feb 2010 à 17:10
Par: Kévin Meurier
Lu: 7899 fois

www.Info-Lutte.com

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #Catch

Repost 0

Publié le 28 Février 2010

061_fmi.1267169234.jpg

fond monétaire international

utiliser

Ce dernier sport improbable que nous aimerions bien voir à Vancouver a été proposé par Auctoritas. Un grand merci à lui !

Je me suis beaucoup amusé à réaliser cette petite série hivernale qui m’a permis de varier les sujets pendant deux semaines. Le rendez-vous est pris dans deux ans pour une quatrième galerie olympique spéciale jeux d’été !

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Repost 0

Publié le 28 Février 2010

coluccio-21.1266333630.gifLe site Rue89 avait naguère lancé avec succès un buzz sur la “disparition” du point-virgule. Il tente actuellement d’en lancer un nouveau sur l‘interrobang (‽), signe inventé dans les sixties cumulant les valeurs du point d’exclamation (clam)* et du point d’interrogation (rog)* que son créateur n’est pas parvenu à imposer.
Ces deux initiatives illustrent bien le fatum de la ponctuation : la gamme des signes disponibles tend à se réduire et aucun signe nouveau n’apparaît à l’horizon.
Beaucoup a déjà été dit sur le point-virgule, qui est peu utilisé et jugé difficile d’emploi et dont nous avons souvent évoqué le sort peu enviable (le chant du signe ? et sur la grève… un point-virgule). Il ne faudrait pas oublier non plus le triste destin du tiret cadratin (—), qui n’a plus droit de cité dans la presse (mais l’a gardé dans l’édition), et son avatar (son avorton), le tiret demi-cadratin (–), lui-même victime d’une ultime avanie : sa confusion avec le trait d’union (-), qui n’est pas un signe de ponctuation.
Ledit tiret (le cadratin ou sa demi-portion) sert toujours pour les incises ou les dialogues, mais il n’est plus guère utilisé seul, avec la valeur d’une super-virgule élégante, comme dans cette phrase de Céline : “En effet, ce voyage finit par m’épouvanter tellement on semble y prendre goût — mais qu’y puis-je ?”
*
Et nous clorons cette liste non limitative d’outrages avec le recul de la virgule, qui se fait manger la laine sur le dos par le point dans la prose médiatique et même la littérature, pour obtenir un effet court et nerveux.
Qu’ajouter, après ce constat accablant ? Attendons que se lève un nouveau Coluccio Salutati
*.

* clam et rog : noms typo des points d’exclamation et d’interrogation.
* Lettre à René Arnold, juin 1933 (”Pléiade” sur la correspondance de Céline).

*
Coluccio Salutati (image) : humaniste florentin du XIVe siècle, traducteur et éditeur de textes de l’Antiquité. On lui doit l’”invention” du point d’exclamation (l‘afetuoso) et des parenthèses.

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Repost 0

Publié le 28 Février 2010



 

Coluche en 1985.

Coluche en 1985. (© AFP Michel Gangne)

Les fils de Coluche, en conflit ouvert depuis la mort de leur père avec son producteur Paul Lederman, ont obtenu vendredi en justice qu’il leur verse plus d’un million d’euros d’arriérés de droits d’auteur sur une série de sketches, dont «L’histoire d’un mec» et «Le schmilblick».

Cette décision signifie également qu’ils obtiennent pour l’avenir des droits sur une vingtaine des 31 sketches de l’humoriste au coeur du litige, a précisé à l’AFP Me Isabelle Wekstein, avocate de Marius et Romain Colucci.


«Il n’y a pas de justice. Moi, je parle de Coluche, eux ils ne savent pas de qui ils parlent», a réagi auprès de l’AFP Paul Lederman, regrettant que «tout le monde ait oublié (s)es rapports» avec l’humoriste mort en 1986.

«C’est eux qui s’occupent d’argent», a ajouté le producteur, souvent taxé de cupidité par ses détracteurs. Il a d’ores et déjà indiqué qu’il ferait appel du jugement.

Le 16 octobre 1975, Michel Colucci, alias Coluche, épouse Véronique Kantor, dont il aura deux fils, Romain et Marius, et dont il divorcera en 1981.


Lors du divorce, Véronique Kantor reçoit la totalité des redevances attachées à l’exploitation des enregistrements phonographiques effectués par le comique entre le 16 octobre 1975 et le 15 mai 1981. Seulement en 1988, deux ans après le décès de l’humoriste à la célèbre salopette, elle signe un accord avec Lederman et renonce à cette rémunération moyennant une contrepartie financière.


Dix ans plus tard, Marius et Romain, alors âgés de 22 et 26 ans, portent l’affaire en justice. Ils estiment que 31 enregistrements de Coluche, effectués avant et après le mariage avec leur mère, soit avant 1975 et après 1981, relèvent de la succession Colucci. A ce titre, ils réclament près de 2,5 millions d’euros de droits d’auteur à la société de Lederman.

Après douze ans de procédure, la 3e chambre civile du TGI de Paris leur a donné partiellement raison.

Après avoir longuement examiné les dates d’enregistrement des sketches litigieux, au rang desquels «L’histoire d’un mec», «L’auto-stoppeur» ou encore «Le schmilblick», elle a considéré que 21 d’entre eux avaient été «fixés» sur un support phonographique avant le 16 octobre 1975.

C’est surtout l’«Enregistrement public volume 2» qui posait problème, Lederman ayant apporté une pièce contestée par les fils Colucci.

 

Marius et Romain ont d’ailleurs déposé une plainte contre le producteur, l’accusant d’avoir produit un faux enregistrement. Suite à cette plainte, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire, le 16 décembre dernier, pour «escroquerie, faux et usage de faux».

Vendredi, le tribunal a finalement condamné les Productions Paul Lederman (PPL) à payer aux deux fils de Coluche 1,1 million d’euros «au titre des redevances dues sur 21 sketches fixés avant le 15 octobre 1975 ou après le 15 mai 1981».

 

Les magistrats ont ordonné «l’exécution provisoire» du jugement, «à hauteur de la moitié des sommes allouées», ce qui signifie que même si Paul Lederman fait appel, il va devoir s’acquitter d’un minimum d’un demi-million d’euros auprès de ses adversaires.

«Ca a duré douze ans car Paul Lederman a systématiquement refusé de donner les pièces» réclamées par le tribunal, déplorait vendredi Me Wekstein, très «satisfaite» de cette décision.

En octobre 2008, Paul Lederman avait déjà été débouté par le TGI de Paris, après avoir demandé la modification du titre du film d’Antoine de Caunes «Coluche, l’histoire d’un mec».

(Source AFP)

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Repost 0

Publié le 28 Février 2010

Les statistiques générales de votre blog depuis sa création

Date de création : 29/09/2005
Pages vues : 1 596 087 (total)
Visites totales : 542 228
Journée record : 02/01/2008 (6 652 Pages vues)
Mois record : 05/2008 (76 224 Pages vues)

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #Le Blog

Repost 0

Publié le 27 Février 2010

Rédigé par Kitano

Publié dans #Kate

Repost 0

Publié le 27 Février 2010

Rédigé par Kitano

Repost 0