Publié le 29 Juin 2006

Jenna, votre mission si vous l'acceptez sera de vous intorduire dans le lycee, d'ouvrir le coffre-fort et d'y apposer la siganture de Kitano. Vous aurez 3 minutes 42 secondes pour realsier cela. bioen entendu, de departement des Marmottes niera toute implication.

Une fois de plus, Jenna n'as pas failli a son objectif. Contact avec le lycee, plus precisement Daniele la concierge. Elle reussit a se lier d'amitie et a obtenir la cle (Kitano connait Daniele) et arrive a faire croire qu'une lettre peut partir a kathmandou et revenir en France en quelques heures signee ! Trop forte ! Apres le sauvetage de l'agregation en novembre, c'est la banqueroute qu'elle m'evite !

Fin de journee et nuit pluvieuse. le sac a dos est presque plein et pret pour le depart. Samedi 6h. Les dernieres photos de la Marmotte. Seance internet 3h, chat avec Jenna et Ann> Cette derniere me demandait si je n'avais pas envie de revenir en France. Non categorique. Si je pouvais podcaser ou ecouter certaines emissions de France inter, cela serait presque parfait. Je profite de ces jours hors du temps de la routine hexagonoal ou vu d'ici, beaucoup de sujets, de soucis apparaissent superficiels. Mais, c'est la relativite de notre nature et lperception es evenments qui changent lors d'un tel voyage.

Je suis retourne au restaurant local. Nourriture et decor mieux que la moyenne de la rue ! J'y ai pris, non un DELUX MEAL VEGETABLE mais celui a la viande. le personnel a du faire un stage dans le resto muslim a Lhasa car des qu'une portion du plat (assiette en inox compartimentee) est terminee, de jeunes garcons se proposent de vous la remplir (il faut dire que les portions - sauf le riz - sont reduites.

Hier, a cote de moi, juste avant de finir mon plat une touriste arrive et commence a poser des questions avec une voix qui porte mais pas d'un ton sypathique. Visiblement vegetarienne, elle demandait avec quel lait etait fait le yaourt (servi avec le plat). Cela a dure au moins deux minutes et m'a incite a prendre mon the au coin de la rue (j'y suis connu maintenant). Je ne les supporte plus ces vegetariens ou plutot vegetariennes depuis que je les vois a l'oeuvre. Sosupretexte der erspecter la vie animal (et c'est louable), il ne respecte pas un apport equillibre en proteines (je leur ai demande) mais surtout, elles ne finissent jamais leurplat alors qu'auparavant, elles crient famine ! Dans un pays ou certains sont vegetariens par obligation financiere, elles gaspillent a chaque fois la nourriture. Come pour le menu de ce soir, onpourriat leur coller l'etiquette 'vegetariennes de luxe'> J'oublierai presque de dire, qu'elles ne choisissent que des restaurants ecrits en langue anglaise. on ne sait jamais, essayer de faire comprendre ou de montrer le mot en nepalais, c'est au-dessus de leur force mentale.

Je finis la soiree en allant voir Sabilla qui finissait aussi la sienne, visiblement fatiguee. J'ai vu vu son patron (celui aui a le stande de cigarettes, bonbons, .....) l'a payee (50 roupies). C'est le prix ici et cela n'est pas du luxe.

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #Voyages

Repost 0

Publié le 28 Juin 2006

Les jours se suivent et pourraient se ressembler. Une journee bien remplie qui a commence tot, a l'heure ou les boutiques ne sont pas encore ouvertes (8h). Je suis alle a PASHUPATINA, le temple indhou le plus important du Nepal ou ont lieu sur les berges de la Bagmati (riviere sacree) des cremations. Certaines places pour les riches et d'autres pour les moins fortunes. Les corsps sont ensevelis sous de la paille et du bois. On voit rien, sauf pour l'un d'eux (la cremation dure 3h environ, il il y en avait au moins 6) ou l'on voyait la plante de ses pieds.

Plus court a l'aller qu';au retour. Il faut dire que je me suis fait alpaguer par un indien qui voulait m'accompagner en me servant de guide. Comme tous les indiens que j'ai rencontres lors de mon precedent voyage, Tous, vraiment etaient interesses. Il va falloir que je me montre plus persuasif pour ne pas perdre mon temps. Cette meme personne, je l'ai rencontre lors de mon retour dans ma rue, surement en reperage de clients.

L'email d'hier - concernant le papier a signer - a eu du bon. J'ai regarde l'etat de mon compte bancaire pour m'apecevoir que j'etais en leger decouvert. Ce qui ne m'arrive jamais. Un virement a retabli la situation. Un chat avec jenna et la voici au courant de la nouvelle mission : obtenir le papier pour que je puisse le signer ... enfin pour que le lycee puisse le recevoir signe et a temps pour pouvoir etre paye le mois prochain. Demain, elle se lance dans l'aventure. Mieux que Tom Cruise !

Cet apres-midi, pour terminer la journee, juste avant les 3h d'internet (programmation differee des articles), je suis retourne a la boutique qui vend des acs a dos, pantalons et vestes de montagne. Le propireaitre pratique des prix fixes, c'est relaxant. On a parle beaucoup, il m'a offert the et son paquet de cigarettes ! Il dit qu'il m'aime bien. A ce que j'ai compris, il serait une reincarnation ou il en serait a son 646e jour de vie sous le nom de JEE NET son dieu. Il pense que si tu es bien a l'interieur de Toi, tu peux faire le bien a l'exterieur.

Faire d'abord la paix avec soi-meme.

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #Voyages

Repost 0

Publié le 28 Juin 2006

Rédigé par Kitano

Publié dans #Voyages

Repost 0

Publié le 28 Juin 2006

Rédigé par Kitano

Publié dans #Voyages

Repost 0

Publié le 27 Juin 2006

Il y a des jours comme cela. La pluie est revenue se rappeler a nous en fin d'arpes-midi avec force. Vers 22h, on percevait l'humidite dans les rues. Peu de personnes dormaient a meme le trottoir. Les enfants des rues etaient dans un recoin, derriere les militaires qui sont presents en nombre consequent.

Je viens de m'apercevoir que j'ai une amploule , cette fois sur l'autre pied. Je la perce, la desinfecte avec un produit local 'stronger formula'. Ils n'iont pas menti. En lisant le miode d'emploi, je m'apercois qu'il fallait le diluer avec 15 fois son volume d'eau. Je comprends ma douleur.

Si j'ai pu acheter l'encens, les deux autres magasins etaient fermes. Demain. A l'endroit du stande de nuit de Sabilla, je vois des traces de sang. Entre nepalais. meme les chiens ont droit a des manieres rustres. La population du soir est essentiellement voire exclusivement masculine. J'ai tout de meme vu un touriste discute avec un 'sic' (travesti).

En regardant une de mes boites mails, je lis celui d'une collegue qui m'informe que je dois signer un apier de reaafectation si je veux percevoir mon traitement cet ete. Cela ne va pas etre facile. Joker dans ces cas la : Jenna. Je m'en occupe demain avec elle.

Ce que je n'arrive pas a oublier, c'est le regard de ces enfants des rues, en fin de soiree, allonges les uns a cote des autres (que des garcons) et leur regard. Un regard de survie qui fait ressentir le vide de demain et surtout celui d'aujourd'hui. Punk apres l'heure.

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #Voyages

Repost 0

Publié le 27 Juin 2006

Rédigé par Kitano

Publié dans #Voyages

Repost 0

Publié le 27 Juin 2006

Rédigé par Kitano

Publié dans #Voyages

Repost 0

Publié le 27 Juin 2006

Rédigé par Kitano

Publié dans #Voyages

Repost 0

Publié le 27 Juin 2006

Diviser les émissions de gaz à effet de serre par quatre d’ici à 2050 pour lutter contre le changement climatique, c’est possible. Pas besoin pour cela de revenir à l’âge de pierre ou d’attendre l’innovation miracle : c’est ce que veut montrer le scénario mis au point Négawatt, une association spécialiste de l’énergie. Oui, mais comment faire, alors que la demande d’énergie ne cesse de croître ?

Réponse : en rendant le système français de production d’énergie à la fois plus efficace et plus sobre. En généralisant les techniques déjà à notre disposition, il serait possible d’éviter de produire 64% de l’énergie qui devrait être consommée en 2050 si rien n’est fait. Négawatt souligne en particulier le gisement colossal qui représenteraient les économies d’énergie réalisées grâce à l’isolation du parc immobilier ancien. D’où l’urgence rappelée par l’association d’une véritable réglementation thermique pour le bâti ancien.

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Repost 0

Publié le 26 Juin 2006

 Kathmandou est plus calme la nuit> Pour une fois, c'est a une heure tardive que je promene dans les rues ou l'on peut entendre la musique des dancing. Il y a du mouvement.

Je vais aller retrouver Sabilla, Nous nous sommes revus ce matin et elle m'a pris dans ses bras, vraiment heuureuse de me revoir. Je vais terminer la soiree en regardant la faune qui n'est pas si differente des autres pays. La fin de journee s'est passee avec le catch puis internet, seulement 2h car ils fermaient et me voici vers 22h a manger des momos.

La journee sera passee aussi vite, change, achat de tshirt et d'une statue de bouddha a Durbar Square (50 cm, 3 kg, le sac a dos va etre bien rempli et lourd !). Je me suis arrete dan une cantine pour manger des pommes de terre, lentilles, cereales le tout fris. J'ai mange.  Mais demain, je choisis un resto ou j'ai vu de nombreux locaux pres de mon hotel.

Je me suis achete une montre (je n'en porte jamais) pour l'alarme, Mon reveil donne des signes de faiblesses quant a la sonnerie. J'ai du racheter du savon sans eau (j'ai du le perdre a Pokkara), important d'avoir les mains porpres en voyage !

Un enfant des rues, alors que j'etais assis a cote du stand de Sabilla est venu plusieurs fois achete alternativement cigarette (vendue a l'unite) et chewing gum. Il avait un oeil rouge, il aurait fallu le soigner. Comme le fils de Sabilla (6 ans je pense), qui m'a tout de suite adopte, il aime bien joue. Il a aux bras 2 sortes de plaies mais je pense que cela doit se traiter par antibiotiques. Du souci pour Sabilla.

Les clients viennent acheter cigarettes, bonbons, tabac a macher. Avec toujuors ce probleme de monnaie avec les gros billets. Plusieurs fois, je remarque les travestis. Facilement reconnaissable par leur habillement, sexy pour le pays (robes courtes, flash). Plus pour la demande locale. Sabilla me dit que les problemes viennent des nepalais pas des touristes. Des touristes, il y en a peu. Et ceux que je vois, ont une allure de vouloir rentrer a l'hotel. Comme pour moi qui n'ai pas passe une bonne nuit la veille. J'ai change de chambre pour etre au calme (ventilo, 2 lits, salle de bains).

Demain s'annonce comme aujourd'hui sauf que j'aurais le billet pour quitter Kathmandou.

Voir les commentaires

Rédigé par Kitano

Publié dans #Voyages

Repost 0