La fête de l’indépendance a confirmé la nouvelle capitale

  • Kitano
  • BALI

Nusantara Indonésie

L’Indonésie a fêté mercredi 17 août pour la première fois son indépendance dans sa future capitale à Bornéo, destinée à remplacer Jakarta.

Nusantara, à 2000 km de Jakarta, doit devenir la nouvelle capitale politique de l’archipel d’Asie du Sud-Est et quatrième plus grand pays au monde. Le projet, qui avait été annoncé par le président Joko Widodo en 2019, a soulevé des critiques de la part d’écologistes estimant qu’il pourrait accélérer la destruction des jungles tropicales.

Le gouvernement se prépare à redoubler d’efforts sur des projets d’infrastructure afin de pouvoir inaugurer la capitale lorsque Joko Widodo quittera ses fonctions en 2024.

La nouvelle capitale occupera plus de 56.000 hectares dans la province de Kalimantan Est, sur l’île de Bornéo, partagée entre l’Indonésie, la Malaisie et Brunei. Au total, plus de 256.000 hectares ont été réservés en vue d’une expansion du projet. «Le but principal (de la cérémonie) est de prendre l’esprit du 77e anniversaire de l’indépendance, pour renforcer notre détermination et notre esprit pour la construction de la nouvelle capitale», a dit le responsable de l’Autorité de la nouvelle capitale.

Après la levée du drapeau national en l’honneur de l’indépendance, les travailleurs présents sur le site ont clamé ensemble être «prêts à développer Nusantara», un nom qui signifie «archipel» en indonésien. La construction du projet qui devait débuter dès 2020 a été ralentie par la pandémie. Elle devrait s’étaler en plusieurs étapes jusqu’en 2045.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog