Faudra-t-il payer plus pour voir les varans de Komodo ?

  • Kitano
  • BALI

parc national de Komodo

 

Le gouvernement a décidé de reporter au 1er janvier 2023 l’application du nouveau prix d’entrée au parc national de Komodo à Labuan Bajo, dans l’est de Nusa Tenggara (NTT), à la suite d’un tollé de la part des résidents locaux ainsi que des entreprises du tourisme.

Les activités touristiques à Labuan Bajo, dans l’est de Nusa Tenggara, sont revenues à la normale au cours des deux derniers jours, a déclaré jeudi un haut responsable, après que les entreprises locales ont décidé de mettre fin à leur grève pour protester contre la nouvelle politique gouvernementale visant à augmenter les frais d’entrée dans le parc national de Komodo.

Le parc national comprend les trois grandes îles de Komodo, Rinca et Padar, ainsi que de nombreuses autres plus petites. La superficie totale du parc est de 1 817 km2, pour une superficie terrestre de 603 km2.

Le parc national a été créé en 1980, avec pour objectif de protéger le dragon de Komodo et les cétacés. L’objectif a été élargi plus tard, vers une protection de la flore et de la faune de la région, y compris dans les zones maritimes.

L’administration de NTT a déclaré qu’elle améliorerait les installations et les infrastructures touristiques, et qu’elle communiquerait la nouvelle politique dans l’intervalle.

La décision a été prise “suite aux suggestions de diverses parties et sur les instructions du président Joko Widodo”, a déclaré le directeur de l’Office du tourisme de NTT, Zeth Sony Libing, cité par Antara lundi.

“L’administration de NTT est ouverte aux suggestions, y compris celles des chefs religieux et communautaires”, a-t-il ajouté.

Remerciements à Paul Di Rosa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog