Reddif : BALI 8 NF

Publié le 2 Juillet 2016

Billet paru la première fois, le 6 novembre 2015

Bonjour à Tous.

C'est le grand jour et je suis prêt.

L'aéroport de Bali a été fermé hier, c'était le volcan du Rinjani, sur l'îde Lombok qui par l'émission de fumées a bloqué, par mesure de sécurité le fameux aéroport qui côtoie la mer de Bali.

Je pars vers l'agence, l'air léger dans une ambiance brumeuse. Le ciel va se dégager au fil de la matinée. Je retrouve Dominique, la dame de l'agence, je lui dis que mon expérience avec la British a été négative : retard de deux heures sur le premier vol (merci Teache A), retard d'une heure au vol suivant, un aéroport aux mesures de sécurité paranoïaques, un retard au retour et une poussette qui disparaît sur le sol français !

 

Je donne les dates, les contraintes. Celles-ci doivent prendre en compte l'heure de vol aller et retour pour que l'on puisse prendre le tgv qui nous amène (et ramène) à l'aéroport. Je ne veux plus vivre le retour de BALI 6 avec deux valises de 20 kg dans le métro et des escalators qui ne fonctionnent pas.

L'ordinateur tourne et donne la réponse : vol possible avec la Thaï en Airbus A380, avec un départ l'après-midi et un retour le matin. Pas d'interminable attente, une arrivée à Bali à 20h50. Reste le prix :  3 100 euros environ.

Je souris. Je prends les feuilles qui détaillent les vols et donne rendez-vous le lendemain pour confirmer ou pas.

Le soir, je parle du détail des vols, tout le monde est content de retourner à Bali. Mais, le soir, une étincelle de vérification me dit d'aller faire des recherches sur Internet pour vérifier le prix des billets.

Et, ...

La suite demain.

Rédigé par Kitano

Publié dans #Voyages

Repost 0
Commenter cet article