Redacted 2009: Il voyage en solitaire

  • Kitano
  • Voyages

"Il voyage en solitaire et nul ne l'oblige a se taire".
Lors de mes voyages, je voyage seul mais cette annee va deroger a la regle. Règle qui n'est pas ecrite. L'avantage c'est d'être libre, l'inconvenient c'est de moins découvrir. Mais quelquefois, je pense que la Marmotte est la seule que je peux supporter !

Hier soir, je pensais passer une bonne nuit mais c'etait sans compter avec la soiree karaoke sur la plage. Cela ne m'a pas empeche de me lever a 6h15 (certes avec le reveil). depart 7h pour prendre le ferry vers 10h, pour arriver a Katapang à Java avec une heure de decalage en moins. C'est utile avec l'avion pour le retour, pour arriver a l'heure ou l'on est parti.

Direction le KAWA IJANE, le cratère de souffre. Sur le guide, ils disaient routes "impraticables", je confirme. Sur quelques kilometres, j'ai vraiment souffert, vraiment difficile. Au retour, avec Fed, on prendra une route plus longue mais en meilleur etat.


La route, il n'y avait palus de route. Des morceaux de rochers, pierres sur une pente raide. Lorsque mon sac est tombé, en voulant le rechercher, j'ai cru que la moto ne pouvait plus s'arrêter de descendre. On a croisé des voitures et quelques motos mais jamais de touristes.

 

Au camp de départ vers le cratère, seulement deux bâtiments pour dormir. Tous libres. Chambre rudimentaire annoncees a 100 000 et les autres (avec toilettes) a 200 000. On negocie les premieres a 70 000 (plus un droit d'entrée de 15 000 - il faut vraiment demander le ticket). Ballade de quelques heures où nous trouvons une plantation de café.

Je ne m'maginais pas ce petit arbre avec ses feuilles caduques, lisses et ses petits fruits qui renfermes deux grains verts. Le fruit est vert puis rouge. En se balandant on a remarqué deux gardes dont l'un avait un fusil et l'autre un coupe coupe. Fred a demandé de se faire photographier avec l'arme puis avec son nouvel ami. Etait-il la pour proteger le village ou garder la population ?

Ensuite, c'est la vie de montagne mais sans les marmottes. Oubliez la douche. Pas d'electricite aussi (bougies a la place). J'apercois des porteurs de souffre : toute la journnee, ils font l'aller retour avec environ 80 kg sur leurs epaules, repartis dans deux paniers. Il y a une possibilite de dormir dans le camp avec eux a 1.6 km environ mais il faut discuter et les conditions doivent etre encore plus 'roots'.

On rencontre un couple de belges. La fille a des yeux bleux limpides. Son copain est plombier et part en vacances avec l'argent non declaré ! Petite discussion sur le fait de vouloir toujours negocier. Mon argument ultime : " si cela est tellement peu cher, dans ce cas laisse un pourboire de 5 000 roupies (soit 1/3 d'euro a chaque fois)".

C'est comme cela, avec l'arrivee de touristes en nombre cette annee que l'hotel LUSA a Kuta a double le prix de ses chambres economiques. Fred a discuté avec un franco-canadien (il faisait des mesures avec des appareils dans le camp) qui lui a deconseillé de faire la descente du cratère a cause des émanations.

Vous pensez que dormir a côté d'une plage etait calme ?
He bien non. Vous pensiez que dormir dans un refuge etait calme ?
et bien vous vous vous êtes encore trompés ! Il y a le bruit du generateur.

Pas de chance car demain, le réveil sonne à 3h30.

Redacted 2009: Il voyage en solitaire
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog