BALI 7 : HEATHROW

  • Kitano
  • Voyages

Il est presque 17 heures à l’horloge de London Heathrow.

On est partis et le voyage commence sur le signe de la fatigue.

Deux jours avant, on a fêté une mention très bien au baccalauréat, ce qui est très bien lorsque l’on entreprend des études de médecine. Avant –hier, concert d’un homme de 86 ans : Ennio Morricone. 150 musiciens, 120 choristes, un moment magique. Je pensais – à l’annonce d’une pause – que le concert se terminerait vers 23 heures … ce fut à minuit ! Ne manquait que la chanson du western où les chœurs chantent « shome, shome » et une des chansons du film THE MISSION. On rentre vers minuit avec une température affichée de 29 degrés.

Hier soir, j’ai vécu doublement le Uber côté voiture, repas et hôtel. L’ami Teache A est venu nous chercher pour nous emmener le lendemain matin  à l’aéroport. Repas qui va se terminer par une avalanche de glaces ! Il est trop gourmand ce Teache A. Le petit dernier a mal dormi, vers 5 heures du matin, un biberon et il se met enfin à dormir.

Réveil vers 6h30, départ une heure plus tard. La British va se révéler pas ponctuelle : 2 heures de retard pour le vol. Si c’est pareil au retour, tant mieux car on a 90 minutes pour passer du Terminal 5 au Terminal 3 avec des contraintes comme être 35 minutes avant le départ du vol au contrôle des bagages et 20 minutes avant le départ de l’avion. Cela n’est pas gagné !

Teache A nous accompagnera jusqu’au bout, c’est-à-dire longtemps après l’heure officielle de départ.

Un jour, cela sera peut-être moi qui sinon le déposerais, l’accueillerais d’un de ses nombreux voyages d’affaires ou pas.

 

Vol avec deux heures de retard, cela nous arrange car on a – suite aux conseils de Teache A – décidé de ne pas visiter le centre de Londres. Il faut au minimum 6 heures mais avec en plus les sacs de minimum 7 kilos, cela n’est pas jouable. On va tout d’abord passer du Terminal 3 au Terminal 5. Heathrow est l’aéroport le plus utilisé au monde. Rien que dans le Terminal  5, il y a 3 zones et des bus pour une interconnexion. En fait, même s’ils annoncent 90 minutes de changement entre les deux terminaux, cela est possible en moins d’une heure : 10 minutes pour sortir, 10 minutes d’attente du bus, 10 minutes de bus et … une longue inspection des bagages ! On a dû jeter nos deux bouteilles d’eau et le brumisateur car ils dépassaient les 100 ml, même avec des enfants, ils refusent. L’excuse : il y a de l’eau dans l’aéroport. Même en Corée, il y a deux ans, ils ne nous l’ont pas fait !

Ensuite, il a fallu expliquer que le nom de l’antibiotique n’était pas le même car c’est un générique. Une fois de plus – comme en France – les petits pots sont passés dans une machine qui détecte les molécules et les compare dans sa base de données. Cela n’est pas fini ! La poussette est passé au détecteur de métal avec une sorte de brossette avec une lingette pour nettoyer … je ne sais pas.

On a presque fini de passer lorsqu’un jeune préposé à la sécurité vient vérifier le contenu du sac pour les enfants. Sur le scan, on doit encore justifier de 3 objets. Au retour, il faudra que l’on fasse allégé en matière de liquides !

Pour nous faire attendre jusu'au repas de l'avion, tard dans la soirée, on part acheter quelques victuailles. On peut payer en euro, ils font une conversion largement à leur avantage mais cela évite la commission de trois livres au minimum dans un bureau de change. Je n'avais jamais eu le besoin d'acheter dans un aéroport ... c'est cher ! Enfin la nourriture, peut-etre pas les produits cosmétiques.

 

Pour terminer et avant de monter dans l’avion … qui aura encore du retard, au moins une heure, nous déambulons dans le Terminal 5 A avant de lire une heure avant qu’il faut aller au Terminal 5 B, beaucoup moins fréquenté … disons le presque désert.

 

On monte enfin dans l’avion, on a trois places devant mais pas plus de place que les autres rangées derrière. Je n’ai pas le courage de regarder des films, je vais devoir attendre presque minuit pour pouvoir dormir … enfin somnoler.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
T
A bientôt ....je pars jeudi 23 le soir en Espagne ...
Répondre
T
Oui des vacances bien méritées pour vous ... Sans la canicule + 39 degrés !!! Ici <br /> Bon chez vous tout va bien a la baraque !
Répondre
F
Courage, bientot le soleil!!
Répondre
K
depui le début de mo arrivée on a 29°
à bientôt car sans Toi, c'est pas pareil ! -  Hébergé par Overblog