L'efficacité de la prévision de la marmotte

Publié le 2 Février 2016

Pour Teache A, y-a-t-il à désespérer de la prévision de la marmotte ?

Efficacité de la prévision

La prévision d'une marmotte en particulier peut être correcte pour un hiver prolongé avec ciel clair ou un hiver doux avec un ciel nuageux, ou finalement totalement mauvaise avec ces deux situations. Comme il y a trois cas possibles :

  • la marmotte prédit la fin de l'hiver bientôt et cela se produit ;
  • la marmotte prédit la fin de l'hiver dans six semaines et cela se produit ;
  • la marmotte prédit la fin de l'hiver bientôt et l'inverse se produit ;
  • la marmotte prédit la fin de l'hiver dans six semaines et l'inverse se produit ;
  • la marmotte prédit la fin de l'hiver bientôt ET il est plus long que six semaines ;
  • la marmotte prédit la fin de l'hiver dans six semaine ET il est plus long que six semaines.

Le hasard donnerait une prévision sur trois correcte (2 sur 6 possibilités) dans ce cas, soit 33 %.

Les promoteurs de l'événement prétendent que le rongeur est correct entre 75 % et 90 % du temps mais une étude du Service météorologique du Canada menée sur 30 à 40 ans et comptant treize villes, montre que la validité de la prévision n'est que de 37 %, soit une différence non significative avec le hasard3. Le National Climatic Data Center des États-unis note une efficacité de 39 %.

Rédigé par Kitano

Publié dans #Marmotteland

Repost 0
Commenter cet article