CHARB, mort pour la liberté

Publié le 7 Janvier 2015

Charb, de son vrai nom Stéphane Charbonnier, était devenu directeur de la publication de l'hebdomadaire satirique en 2009, au départ de Philippe Val. Il venait de publier un dessin terriblement prémonitoire sous le titre "Toujours pas d'attentat terroriste" et montrant un homme portant une ceinture de bombes qui précisait : "Attendez, on a jusqu'à la fin janvier pour présenter ses voeux"...

 
 

 

 

 

Le dernier numéro de l'hebdomadaire faisait sa une sur Michel Houellebecq, dont le dernier roman, Soumission, qui met en scène une France islamisée, fait polémique depuis plusieurs jours. Un autre dessin de Charb caricaturait le romancier sous ce titre : "Scandale ! Allah a créé Houellebecq à son image".

Cabu, né en 1938, travaillait à Charlie Hebdo depuis 1970. Il était l'une de ses principales signatures.

 

 

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article